Top des Films sortis en 2021

Discutez de vos récentes expériences cinématographiques et faites vos Tops / Flops !
Avatar du membre
asketoner
Messages : 676
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 10:28

Hum, c'est plus compliqué que simplement beaucoup aimer ... C'est comme l'époque en fait. Mais je vais regarder L'institutrice et Policier, ses premiers films, pour tirer ça au clair.
Avatar du membre
asketoner
Messages : 676
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 10:28

1. Drive my car - Ryusuke Hamaguchi
2. Le Genou d'Ahed - Nadav Lapid
3. Annette - Leos Carax

4. Mandibules - Quentin Dupieux
5. Il n'y aura plus de nuit - Eléonore Weber
6. 143, rue du Désert - Hassen Ferhani
7. Titane - Julia Ducournau
8. Midnight traveler - Hassan Fazili

9. Serre-moi fort - Mathieu Amalric
10. La Nuée - Just Philippot
11. Journal de Tuoa - Miguel Gomes et Maureen Fazendeiro
12. Benedetta - Paul Verhoeven
13. À l'abordage - Guillaume Brac
14. France - Bruno Dumont
15. Nomadland - Chloé Zhao
16. The Last Hillbilly - Thomas Jenkoe & Diane Sara Bouzgarrou
17. Les Sorcières d'Akelarre - Pablo Agüero
18. Dune - Denis Villeneuve
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

asketoner a écrit :
dim. 19 sept. 2021 15:55
Policier
Celui, je l'avais vu à sa sortie. Je l'avais trouvé très prétentieux. On pouvait presque penser la même chose pour "Synonymes" mais comme c'est un film quasi autobiographique, Lapid évite de peu ce coté "cinéaste-au-dessus-de-la-mêlée". C'est pour cela que j'ai un peu peur concernant son nouveau film mais je verrais bien
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
Tyra
Messages : 680
Enregistré le : jeu. 16 juil. 2020 16:59

Top 2021

1) Annette – Leos Carax
2) Mandibules – Quentin Dupieux
3) Le Genou d’Ahed – Nadav Lapid
4) A l’abordage – Guillaume Brac
5) Serre-moi fort – Mathieu Amalric
6) Journal de Tûoa – Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro
7) Onoda, 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari
8) La Nuée – Just Philippot
9) Il n’y aura plus de nuit – Eléonore Weber
10) Beckett – Fernandino Cito Filomarino
11) Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
12) The Father – Florian Zeller
13) Luca – Enrico Casarosa
14) Old – M. Night Shyamalan
15) Chers camarades ! – Andrey Konchalovsky
16) Sans un bruit 2 – John Krasinski
17) My Zoé – Julie Delpy
18) Slalom – Charlène Favier
19) OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire – Nicolas Bedos
20) Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
21) La Grande traversée – Steven Soderbergh
22) Benedetta – Paul Verhoeven
23) Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
24) Bac Nord – Cédric Jimenez
25) Raya et le dernier Dragon – Don Hall, Carlos Lopez Estrada, Paul Briggs
26) Zack Snyder’s Justice League – Zach Snyder
27) Cruella – Craig Gillespie
28) Bergman Island – Mia Hansen-Love
29) Oxygène – Alexandre Aja
30) Pieces of a Woman – Kornel Mandruczo
31) Petite Maman – Céline Sciamma
32) Nomadland – Chloé Zhao
33) La Femme à la fenêtre – Joe Wright
34) The Nest – Sean Durkin
35) Palm Springs – Max Barbakow

Absence de plus en plus remarquée de bons films américains dans les sommets du top 2021.
Avatar du membre
teklow13
Messages : 430
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 19:14

Tamponn Destartinn a écrit :
mer. 8 sept. 2021 12:31
teklow13 a écrit :
mar. 7 sept. 2021 15:57
11. Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux – Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings – Destin Daniel Cretton
Ah bon ?
oui très bonne surprise.
Alors il y a rien de bien original, c'est très calibré, sage, il y a une volonté de montrer au grand public le cinéma asiatique sous toutes ses formes (chaque combat s'inspire d'une esthétique cinématographique).
Mais j'y ai pris du plaisir, c'est fun, drôle, bien chorégraphié, ça fonctionne
Avatar du membre
teklow13
Messages : 430
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 19:14

1. Memoria – Apichatpong Weerasethakul

2. Atarrabi et Mikelats – Eugène Green
3. Onoda, 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari

4. Annette – Leos Carax
5. Drive My Car – Doraibu mai kâ – Ryusuke Hamaguchi
6. Cruella – Craig Gillespie
7. Le Genou d'Ahed – Ha'berech – Nadav Lapid

8. Titane – Julia Ducournau
9. Serre Moi Fort – Mathieu Amalric
10. Petite Maman – Céline Sciamma
11. Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux – Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings – Destin Daniel Cretton
12. Tromperie – Arnaud Desplechin
13. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
14. Luca – Enrico Casarosa
15. À l'abordage – Guillaume Brac
16. Julie (en 12 chapitres) – Verdens verste menneske – Joachim Trier
17. Bonne Mère – Hafsia Herzi
18. Tre Piani – Nanni Moretti

19. Gagarine – Fanny Liatard et Jérémy Trouilh
20. Les Amours d'Anaïs – Charline Bourgeois-Tacquet
21. Les Olympiades – Jacques Audiard
22. BAC Nord – Cédric Jimenez
23. Bergman Island – Mia Hansen-Løve
24. Belle – Belle: Ryu to Sobakasu no Hime – Mamoru Hosoda
25. La Nuée – Just Philippot
26. Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
27. Suprêmes – Audrey Estrougo
28. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire – Nicolas Bedos
29. Haut et Fort – Nabil Ayouch
30. Benedetta – Paul Verhoeven
31. Kaamelott : Premier volet – Alexandre Astier
32. Playlist – Nine Antico
33. La Croisade – Louis Garrel
34. Dune – Denis Villeneuve
35. The Father – Florian Zeller
36. Malcolm & Marie – Sam Levinson
37. Pieces of a Woman – Kornél Mundruczó
38. La Mission – News of the World – Paul Greengrass

39. The Suicide Squad – James Gunn
40. Raya et le dernier dragon – Raya and the Last Dragon – Don Hall, Carlos López Estrada, Paul Briggs
41. Mandibules – Quentin Dupieux
42. France – Bruno Dumont
43. Compartiment N°6 – Hytti nro 6 – Juho Kuosmanen
44. Lamb – Valdimar Jóhannsson
45. Journal de Tûoa – Diários de Otsoga – Maureen Fazendeiro et Miguel Gomes
46. Black Widow – Cate Shortland
47. La Fièvre de Petrov – Petrovy v grippe – Kirill Serebrennikov
48. 22 contre la Terre – 22 Vs. Earth – Kevin Nolting (CM)

49. Oranges sanguines – Jean-Christophe Meurisse
50. Conjuring : Sous l'emprise du diable – The Conjuring: The Devil Made Me Do It – Michael Chaves
51. Désigné coupable – The Mauritanian – Kevin Macdonald
52. Flag Day – Sean Penn
53. Tout s'est bien passé – François Ozon
54. Old – M. Night Shyamalan
55. La Fracture – Catherine Corsini
56. Blue Bayou – Justin Chon
57. Sans aucun remords – Tom Clancy's Without Remorse – Stefano Sollima
58. Oxygène – Alexandre Aja

En attente :
1. Mektoub My Love : Intermezzo – Abdellatif Kechiche
2. La Légende du Roi Crabe – Re Granchio – Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis
3. Întregalde – Radu Muntean
4. Red Rocket – Sean Baker
5. In Front of Your Face – Hong Sang-soo
6. Futura – Pietro Marcello, Francesco Munzi et Alice Rohrwacher
7. Evolution – Kornél Mundruczó
8. L'Histoire de ma femme – A feleségem története – Ildikó Enyedi
9. Marx peut attendre – Marx può aspettare – Marco Bellocchio
10. Rien à foutre – Emmanuel Marre
11. Hit the Road – Jadde khaki – Panah Panahi
12. The Year of the Everlasting Storm – Anthony Chen, David Lowery, Jafar Panahi, Laura Poitras, Dominga Sotomayor, Malik Vitthal, Apichatpong Weerasethakul
13. Les Poings desserrés – Razzhimaja kulaki – Kira Kovalenko
14. Vortex – Gaspar Noé
15. Ali & Ava – Clio Barnard
16. Piccolo Corpo – Laura Samani
Avatar du membre
asketoner
Messages : 676
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 10:28

1. Drive my car - Ryusuke Hamaguchi
2. Le Genou d'Ahed - Nadav Lapid
3. Annette - Leos Carax

4. Mandibules - Quentin Dupieux
5. Il n'y aura plus de nuit - Eléonore Weber
6. 143, rue du Désert - Hassen Ferhani
7. Titane - Julia Ducournau
8. Midnight traveler - Hassan Fazili

9. Serre-moi fort - Mathieu Amalric
10. La Nuée - Just Philippot
11. Journal de Tuoa - Miguel Gomes et Maureen Fazendeiro
12. Benedetta - Paul Verhoeven
13. À l'abordage - Guillaume Brac
14. France - Bruno Dumont
15. Notturno - Gianfranco Rosi
16. Nomadland - Chloé Zhao
17. The Last Hillbilly - Thomas Jenkoe & Diane Sara Bouzgarrou
18. Les Sorcières d'Akelarre - Pablo Agüero
19. Dune - Denis Villeneuve
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Je les reverrais bien un jour :

1- Le genou d'Ahed (Nadav Lapid, Israel) 10.0 - C'est litteralement la suite de "Synonymes" (le personage principal le dit d'ailleurs : "Medames et messieurs, je vais vous présenter un film qui a été projeté à Berlin" (où "Synonimes" a eu l'Ours d'Or). Puis, après avoir quitté Paris, le héros du «Synonymes » quitte Paris et rentre en Israël.
Il faut monter ce film à Godard car, non seulement il est extrêmement godardien, mais il confirme exactement ce que le vieux Suisse avait prédites y a 40 ans :
Image

- Journal de Tûoa (Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro, Portugal) 10.0

Une fois ça suffit :

2- A l’abordage (Guillaume Brac, France) 8.5
3- Drive my car - Ryusuke Hamaguchi 8.5
4- Mandibules (Quentin Dupieux, Fance) 8.0
5- Titane (Julia Ducournau, France) 7.8
6- Rifkin’s Festival (Woody Allen, USA) 7.0
7- Benedetta (Paul Verhoeven, France) 6.5
8- 143, rue du Désert (Hassen Ferhani, Algérie) 6.5
9- Anette (Leos Carax, France) 6.5
10- Pieces of a Woman (Kornel Mandruczo, Hongrie/USA) 6.0
11- Le Soupir des vagues (Kôji Fukada, Japon) 5.5
12- Old (M. Night Shyamalan, USA) 5.0
13- France (Bruno Dumont, France) 4.0


Je n'aurais pas dû aller les voir :
14- Onoda - 10 000 nuits dans la jungle (Arthur Harari, France/Japon) 3.0
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
Mr-Orange
Messages : 227
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 20:33

sokol a écrit :
ven. 24 sept. 2021 22:50
Je les reverrais bien un jour :

1- Le genou d'Ahed (Nadav Lapid, Israel) 10.0 - C'est litteralement la suite de "Synonymes" (le personage principal le dit d'ailleurs : "Medames et messieurs, je vais vous présenter un film qui a été projeté à Berlin" (où "Synonimes" a eu l'Ours d'Or). Puis, après avoir quitté Paris, le héros du «Synonymes » quitte Paris et rentre en Israël.
Il faut monter ce film à Godard car, non seulement il est extrêmement godardien, mais il confirme exactement ce que le vieux Suisse avait prédites y a 40 ans :
Image

- Journal de Tûoa (Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro, Portugal) 10.0

Une fois ça suffit :

2- A l’abordage (Guillaume Brac, France) 8.5
3- Drive my car - Ryusuke Hamaguchi 8.5
4- Mandibules (Quentin Dupieux, Fance) 8.0
5- Titane (Julia Ducournau, France) 7.8
6- Rifkin’s Festival (Woody Allen, USA) 7.0
7- Benedetta (Paul Verhoeven, France) 6.5
8- 143, rue du Désert (Hassen Ferhani, Algérie) 6.5
9- Anette (Leos Carax, France) 6.5
10- Pieces of a Woman (Kornel Mandruczo, Hongrie/USA) 6.0
11- Le Soupir des vagues (Kôji Fukada, Japon) 5.5
12- Old (M. Night Shyamalan, USA) 5.0
13- France (Bruno Dumont, France) 4.0


Je n'aurais pas dû aller les voir :
14- Onoda - 10 000 nuits dans la jungle (Arthur Harari, France/Japon) 3.0


:jap: :jap: Je suis d'accord, j'ai pensé à Godard tout du long, même si Godard est plus réflexif, et moins dans l'énergie (ce qui change, politiquement, tout, au final).

J'ai rarement vu une caméra qui captait, absorbait, autant tout ce qu'il pouvait capter d'immatériel d'un espace (de la géographie), et régurgiter sa réaction épidermique à la contamination par cet espace. C'est très fort.
Modifié en dernier par Mr-Orange le sam. 25 sept. 2021 23:49, modifié 3 fois.
Avatar du membre
Mr-Orange
Messages : 227
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 20:33

1. A l'abordage — Guillaume Brac

2. Le Genou d'Ahed — Nadav Lapid
3. Titane — Julia Ducournau
4. Annette — Leos Carax


5. Petite maman — Céline Sciamma

6. Slalom — Charlène Favier


7. Playlist — Nine Antico
8. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire — Nicolas Bedos

9. Kaamelott : Premier volet — Alexandre Astier


Mais le classement des quatre premiers est assez kif-kif.
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Mr-Orange a écrit :
sam. 25 sept. 2021 23:44
même si Godard est plus réflexif, et moins dans l'énergie
La réflection est une action, l'énergie est la force avec laquelle on mène une action donc, ta remarque ne tient pas trop. Mais je vois ce que tu veux dire (Godard est plus dans la réflection; Lapid est plus dans l''agitement" (on va dire). Ce qui n'est pas non plus très juste: les deux s'agitent, ils veulent capter le réel avec des gestes rapides donc tous les deux 'sont dans l'énergie'.
La différence entre les deux, à mon opinion, est une histoire d'époque : on ne peut plus financer des films comme "Numéro deux" (des films qui réfléchissent, ok, mais qui "s'agitent" moins que les films d'aujourd'hui; et on n'en parle pas de sa période Vertov : "Ici et ailleurs" c'est tout simplement impossible aujourd'hui !! I m p o ss i b l e. Donc, on a "Le genou d'Ahed" (grâce à Lapid).

Ps : À propos de "les juifs rejoignent la fiction" (et les palestiniens le documentaire - avit dit Godard) : je l'ai cité en rapport avec cette extraordinaire histoire racontée par le héros du film, cette fumisterie (donc cette fiction) qu'il a vécu à l'armée - l'histoire bidon du cyanure, ainsi que la totalité de l'histoire que le film raconte : le réalisateur signe un contrat mais c'est bidon; il dit qu'il a enregistré et envoyé aux médias la conversation avec la jeune femme mais c'est bidon également. C'est une fiction. C'est faux. Tout Israel (tous les israéliens) vivent dans une fiction.

Image
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Je les reverrais bien un jour :

1- Le genou d'Ahed (Nadav Lapid, Israel) 10.0.
2- Journal de Tûoa (Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro, Portugal) 10.0

Une fois ça suffit :

3- A l’abordage (Guillaume Brac, France) 8.5
4- Drive my car - Ryusuke Hamaguchi 8.5
5- Mandibules (Quentin Dupieux, Fance) 8.0
6- Titane (Julia Ducournau, France) 7.8
7- Rifkin’s Festival (Woody Allen, USA) 7.0
8- Benedetta (Paul Verhoeven, France) 6.5
9- 143, rue du Désert (Hassen Ferhani, Algérie) 6.5
10- Anette (Leos Carax, France) 6.5
11- Pieces of a Woman (Kornel Mandruczo, Hongrie/USA) 6.0
12- Le Soupir des vagues (Kôji Fukada, Japon) 5.5
13- Old (M. Night Shyamalan, USA) 5.0
14- France (Bruno Dumont, France) 4.0


Je n'aurais pas dû aller les voir :

15- Onoda - 10 000 nuits dans la jungle (Arthur Harari, France/Japon) 3.0
16. L’affaire collective (Alexander Nanau, Roumanie) 0.0
1. Durant le film on ne voit QUE les journalistes qui mènent l’enquête (après, on déteste les documentaires où on voit que BHL ! C’est facile)
2. De temps en temps, le film est entrecoupé avec, par exemple, des scènes ‘arty’, par ex : une des victimes de cette tragédie (une femme assez brûlée et sans mains) en train de faire une espèce de démonstration/danse moderne. C’est littéralement degueulasse et insupportable.
Puis, la forme. Hazard : autant nul que le fond est degeulasse : le cinéaste a fait un documentaire comme s’il est en train de faire une fiction (de ‘beaux’ plans : une main qui écris sur l’ordi, etc); le montage est ‘nerveux’ pour que le film fasse le plus fiction possible (il ne faut surtout pas que le spectateur s’ennuie, pensez bien !!).
Bref,à mon opinion, c’est exactement ce qu’on peut appeler ‘un cinéma populiste’. Et apparement, ça marche du feux de dieu, «bien évidement ».
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Toujours à propos de « L’affaire collective » : je me permet de prendre ce paragraphe de B-Lyndon (quand il parle de « France » de Dumont) :
J'ai toujours détesté ces cinéastes bidons qui enseignent le documentaire à la Fémis et n'ont que l'injonction "faut-pas-faire-comme-la-télé" dans la bouche. A force de pas-faire-comme-la-télé, eux ne font rien du tout, s'opposent bêtement, en se mettant de facto dans le camp du bien
C’est ça « L’affaire collective ». E x a c t e m e n t ça. Et par conséquent, une foultitude de prix dans une foultitude de festivals (surtout le Meilleur documentaire aux European Film Awards, «bien évidement»)
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
groil_groil
Messages : 1532
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 21:12

1. A l’Abordage – Guillaume Brac
2. Titane – Julia Ducournau
3. Rifkin’s Festival – Woody Allen
4. Other, Like Me - Marcus Werner Hed & Dan Fox
5. Beckett - Ferdinando Cito Filomarino
6. Mandibules – Quentin Dupieux
7. Bonne Mère – Hafsia Herzi
8. Annette – Leos Carax
9. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
10. La Nuée - Just Philippot
11. Bergman Island – Mia Hansen-Love
12. Playlist – Nine Antico
13. Zack Snyder’s Justice League – Zack Snyder
14. Wonder Woman 1984 – Patty Jenkins
15. Planète Triste – Sébastien Betbeder
16. Stillwater - Tom McCarthy
17. Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
18. Candyman - Nia DaCosta
19. Benedetta – Paul Verhoeven
20. A Quel Prix ? - Worth - Sara Colangelo
21. Malignant – James Wan
22. Nomadland – Chloé Zhao
23. La Mission - News of the World - Paul Greengrass
24. Une Affaire de Détails - The Little Things - John Lee Hancock
25. Bac Nord - Cédric Jimenez
26. Donovan’s I Am The Shaman – David Lynch
27. Pieces of a Woman - Kornél Mundruczó
28. Malcolm & Marie – Sam Levinson
29. La Femme à la Fenêtre - The Woman in the Window - Joe Wright
I like your hair.
Avatar du membre
Narval
Messages : 189
Enregistré le : sam. 24 oct. 2020 01:34

1 : Vitalina Varela - Pedro Costa
2 : Le genou d'Ahed - Nadav Lapid
3 : Petite maman - Céline Sciamma
4 : Le soupir des vagues - Kôji Fukada
5 : A l'abordage - Guillaume Brac
6 : Rouge - Farid Bentoumi
7 : Kaamelot - Premier volet - Alexandre Astier

8 : La loi de Téhéran - Saeed Roustayi

9 : Spirale : l'héritage de Saw - Darren Lynn Bousman
Avatar du membre
Narval
Messages : 189
Enregistré le : sam. 24 oct. 2020 01:34

1 : Vitalina Varela - Pedro Costa
2 : Le genou d'Ahed - Nadav Lapid
3 : Petite maman - Céline Sciamma
4 : Le sommet des dieux - Patrick Imbert Superbe animation, paysages de montagne vibrant de couleurs, et atmosphères très immersives (travail du son notamment très marqué). Malgré le côté classique de la narration c'est assez fort et technique pour rendre cet univers intéressant. Difficile de ne pas penser à ce film d'ascension de l'Annapurna de Marcel Ichac avec Maurice Herzog
5 : Le soupir des vagues - Kôji Fukada
6 : A l'abordage - Guillaume Brac
7 : Rouge - Farid Bentoumi
8 : Kaamelot - Premier volet - Alexandre Astier
9 : La loi de Téhéran - Saeed Roustayi
10 : Spirale : l'héritage de Saw - Darren Lynn Bousman
Modifié en dernier par Narval le ven. 1 oct. 2021 00:53, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Tamponn Destartinn
Messages : 226
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 21:11

1. Annette - Léos Carax
2. Onoda, 10 000 nuits dans la jungle - Arthur Harari
3. A l'abordage - Guillaume Brac
4. Serre-moi fort - Mathieu Amalric
5. Bergman Island - Mia Hansen-Løve
6. Drive My Car - Ryusuke Hamaguchi
7. Playlist - Nine Antico
8. Benedetta - Paul Verhoeven

9. Titane - Julia Ducournau
10. Beckett - Ferdinando Cito Filomarino
11. Le Genou d'Ahed - Nadav Lapid
12. Mandibules - Quentin Dupieux
13. Bonne mère - Hafsia Herzi
14. The Suicide Squad - James Gunn
15. Palm Springs - Max Barbakow
16. Les 2 Alfred - Bruno Podalydès
17. Petite maman - Céline Sciamma

18. France - Bruno Dumont
19. Dune - Denis Villeneuve
20. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire - Nicolas Bedos
21. Nomadland - Chloé Zhao
22. Zack Snyder’s Justice League - Zack Snyder
23. Kaamelott, Premier Volet - Alexandre Astier
24. Pieces of a Woman - Kornel Mundruczo
25. Comment je suis devenu super-héros - Douglas Attal
26. I Care A Lot - J Blakeson
Avatar du membre
Narval
Messages : 189
Enregistré le : sam. 24 oct. 2020 01:34

1 : Vitalina Varela - Pedro Costa
2 : Le genou d'Ahed - Nadav Lapid
3 : Petite maman - Céline Sciamma
4 : Le sommet des dieux - Patrick Imbert
5 : Le soupir des vagues - Kôji Fukada
6 : A l'abordage - Guillaume Brac
7 : Tout s'est bien passé - François Ozon J'en attendais rien. Pas fan de tout mais je trouve que c'est un bon cru pour Ozon, c'est sec, net, rapide, émouvant et très bien interprété dans l'ensemble, surtout André Dussolier qui est génial.
8 : Dune - Denis Villeuneuve On a pas mal parlé du côté bi/monochromatique du film sur le forum, ça ne m'a pas sauté aux yeux particulièrement je trouve que le film est plutôt généreux et cohérent à ce niveau. Par contre qu'est-ce que c'est bruyant comme machin ! Y'a pas une scène sans des gros coups de tambours accompagnés de vrombissements et de chants féminins clichés. Si encore ça changeait de temps en temps, mais c'est aussi un film avec une seule tonalité tout du long. Changez un peu de disque les cocos. Bon sinon j'avais préféré l'approche plus posée et contemplative choisie par Blade Runner 2049, ici on a l'impression que les monteurs ont voulu empêcher les scènes les plus importantes de pleinement se réaliser en coupant un maximum voire en faisant du montage alterné. Le résultat est un film qui nous passe devant les yeux sans tenir ses promesses ou même sans émouvoir. C'est lisse donc ça glisse sur la rétine sans plus.
9 : Rouge - Farid Bentoumi
10 : Kaamelot - Premier volet - Alexandre Astier

11 : La loi de Téhéran - Saeed Roustayi
12 : Spirale : l'héritage de Saw - Darren Lynn Bousman
Avatar du membre
Mr-Orange
Messages : 227
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 20:33

1. A l'abordage — Guillaume Brac

2. Le Genou d'Ahed — Nadav Lapid
3. Titane — Julia Ducournau
4. Annette — Leos Carax


5. Petite maman — Céline Sciamma

6. Slalom — Charlène Favier

7. BAC Nord — Cédric Jimenez
8. Playlist — Nine Antico
9. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire — Nicolas Bedos

10. Kaamelott : Premier volet — Alexandre Astier
Avatar du membre
teklow13
Messages : 430
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 19:14

1. Memoria – Apichatpong Weerasethakul

2. Atarrabi et Mikelats – Eugène Green
3. Onoda, 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari

4. Annette – Leos Carax
5. Drive My Car – Doraibu mai kâ – Ryusuke Hamaguchi
6. Cruella – Craig Gillespie
7. Le Genou d'Ahed – Ha'berech – Nadav Lapid

8. Titane – Julia Ducournau
9. Serre Moi Fort – Mathieu Amalric
10. Petite Maman – Céline Sciamma
11. Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux – Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings – Destin Daniel Cretton
12. Tromperie – Arnaud Desplechin
13. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
14. Luca – Enrico Casarosa
15. À l'abordage – Guillaume Brac
16. Julie (en 12 chapitres) – Verdens verste menneske – Joachim Trier
17. Bonne Mère – Hafsia Herzi
18. Tre Piani – Nanni Moretti

19. Gagarine – Fanny Liatard et Jérémy Trouilh
20. Les Amours d'Anaïs – Charline Bourgeois-Tacquet
21. Les Olympiades – Jacques Audiard
22. Bergman Island – Mia Hansen-Løve
23. Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
24. Belle – Belle: Ryu to Sobakasu no Hime – Mamoru Hosoda
25. La Nuée – Just Philippot
26. Suprêmes – Audrey Estrougo
27. BAC Nord – Cédric Jimenez
28. Stillwater – Tom McCarthy
29. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire – Nicolas Bedos
30. Haut et Fort – Nabil Ayouch
31. Benedetta – Paul Verhoeven
32. Kaamelott : Premier volet – Alexandre Astier
33. Playlist – Nine Antico
34. La Croisade – Louis Garrel
35. True Mothers – Asa ga Kuru – Naomi Kawase
36. Dune – Denis Villeneuve
37. The Father – Florian Zeller
38. Malcolm & Marie – Sam Levinson
39. Pieces of a Woman – Kornél Mundruczó
40. La Mission – News of the World – Paul Greengrass

41. The Suicide Squad – James Gunn
42. Raya et le dernier dragon – Raya and the Last Dragon – Don Hall, Carlos López Estrada, Paul Briggs
43. Mandibules – Quentin Dupieux
44. France – Bruno Dumont
45. Compartiment N°6 – Hytti nro 6 – Juho Kuosmanen
46. Lamb – Valdimar Jóhannsson
47. Journal de Tûoa – Diários de Otsoga – Maureen Fazendeiro et Miguel Gomes
48. Black Widow – Cate Shortland
49. La Fièvre de Petrov – Petrovy v grippe – Kirill Serebrennikov
50. 22 contre la Terre – 22 Vs. Earth – Kevin Nolting (CM)

51. Oranges sanguines – Jean-Christophe Meurisse
52. Conjuring : Sous l'emprise du diable – The Conjuring: The Devil Made Me Do It – Michael Chaves
53. Désigné coupable – The Mauritanian – Kevin Macdonald
54. Flag Day – Sean Penn
55. Tout s'est bien passé – François Ozon
56. Old – M. Night Shyamalan
57. Nous, toujours – Us Again – Zach Parrish (CM)
58. La Fracture – Catherine Corsini
59. Blue Bayou – Justin Chon
60. Sans aucun remords – Tom Clancy's Without Remorse – Stefano Sollima
61. Oxygène – Alexandre Aja

En attente :
1. Mektoub My Love : Intermezzo – Abdellatif Kechiche
2. La Légende du Roi Crabe – Re Granchio – Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis
3. Întregalde – Radu Muntean
4. Red Rocket – Sean Baker
5. In Front of Your Face – Hong Sang-soo
6. Futura – Pietro Marcello, Francesco Munzi et Alice Rohrwacher
7. Evolution – Kornél Mundruczó
8. L'Histoire de ma femme – A feleségem története – Ildikó Enyedi
9. Marx peut attendre – Marx può aspettare – Marco Bellocchio
10. Rien à foutre – Emmanuel Marre
11. Hit the Road – Jadde khaki – Panah Panahi
12. The Year of the Everlasting Storm – Anthony Chen, David Lowery, Jafar Panahi, Laura Poitras, Dominga Sotomayor, Malik Vitthal, Apichatpong Weerasethakul
13. Les Poings desserrés – Razzhimaja kulaki – Kira Kovalenko
14. Vortex – Gaspar Noé
15. Ali & Ava – Clio Barnard
16. Piccolo Corpo – Laura Samani
Avatar du membre
teklow13
Messages : 430
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 19:14

1. Memoria – Apichatpong Weerasethakul

2. Atarrabi et Mikelats – Eugène Green
3. Onoda, 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari

4. Annette – Leos Carax
5. Drive My Car – Doraibu mai kâ – Ryusuke Hamaguchi
6. Cruella – Craig Gillespie
7. Le Genou d'Ahed – Ha'berech – Nadav Lapid
8. Boîte noire – Yann Gozlan

9. Titane – Julia Ducournau
10. Serre Moi Fort – Mathieu Amalric
11. Petite Maman – Céline Sciamma
12. Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux – Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings – Destin Daniel Cretton
13. Tromperie – Arnaud Desplechin
14. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
15. Luca – Enrico Casarosa
16. À l'abordage – Guillaume Brac
17. Julie (en 12 chapitres) – Verdens verste menneske – Joachim Trier
18. Le Sommet des dieux – Patrick Imbert
19. Bonne Mère – Hafsia Herzi
20. Tre Piani – Nanni Moretti

21. Gagarine – Fanny Liatard et Jérémy Trouilh
22. Les Amours d'Anaïs – Charline Bourgeois-Tacquet
23. Les Olympiades – Jacques Audiard
24. Bergman Island – Mia Hansen-Løve
25. Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
26. Belle – Belle: Ryu to Sobakasu no Hime – Mamoru Hosoda
27. La Nuée – Just Philippot
28. Suprêmes – Audrey Estrougo
29. BAC Nord – Cédric Jimenez
30. Stillwater – Tom McCarthy
31. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire – Nicolas Bedos
32. Haut et Fort – Nabil Ayouch
33. Benedetta – Paul Verhoeven
34. Kaamelott : Premier volet – Alexandre Astier
35. Playlist – Nine Antico
36. La Croisade – Louis Garrel
37. True Mothers – Asa ga Kuru – Naomi Kawase
38. Dune – Denis Villeneuve
39. The Father – Florian Zeller
40. Malcolm & Marie – Sam Levinson
41. Pieces of a Woman – Kornél Mundruczó
42. La Mission – News of the World – Paul Greengrass

43. The Suicide Squad – James Gunn
44. Mourir peut attendre – No Time to Die – Cary Joji Fukunaga
45. Raya et le dernier dragon – Raya and the Last Dragon – Don Hall, Carlos López Estrada, Paul Briggs
46. Mandibules – Quentin Dupieux
47. France – Bruno Dumont
48. Compartiment N°6 – Hytti nro 6 – Juho Kuosmanen
49. Lamb – Valdimar Jóhannsson
50. Journal de Tûoa – Diários de Otsoga – Maureen Fazendeiro et Miguel Gomes
51. Black Widow – Cate Shortland
52. La Fièvre de Petrov – Petrovy v grippe – Kirill Serebrennikov
53. 22 contre la Terre – 22 Vs. Earth – Kevin Nolting (CM)

54. Oranges sanguines – Jean-Christophe Meurisse
55. Conjuring : Sous l'emprise du diable – The Conjuring: The Devil Made Me Do It – Michael Chaves
56. Désigné coupable – The Mauritanian – Kevin Macdonald
57. Flag Day – Sean Penn
58. Tout s'est bien passé – François Ozon
59. Old – M. Night Shyamalan
60. Nous, toujours – Us Again – Zach Parrish (CM)
61. La Fracture – Catherine Corsini
62. Blue Bayou – Justin Chon
63. Sans aucun remords – Tom Clancy's Without Remorse – Stefano Sollima
64. Oxygène – Alexandre Aja

En attente :
1. Mektoub My Love : Intermezzo – Abdellatif Kechiche
2. La Légende du Roi Crabe – Re Granchio – Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis
3. Întregalde – Radu Muntean
4. Red Rocket – Sean Baker
5. In Front of Your Face – Hong Sang-soo
6. Futura – Pietro Marcello, Francesco Munzi et Alice Rohrwacher
7. Evolution – Kornél Mundruczó
8. L'Histoire de ma femme – A feleségem története – Ildikó Enyedi
9. Marx peut attendre – Marx può aspettare – Marco Bellocchio
10. Rien à foutre – Emmanuel Marre
11. Hit the Road – Jadde khaki – Panah Panahi
12. The Year of the Everlasting Storm – Anthony Chen, David Lowery, Jafar Panahi, Laura Poitras, Dominga Sotomayor, Malik Vitthal, Apichatpong Weerasethakul
13. Les Poings desserrés – Razzhimaja kulaki – Kira Kovalenko
14. Vortex – Gaspar Noé
15. Ali & Ava – Clio Barnard
16. Piccolo Corpo – Laura Samani
Avatar du membre
Mr-Orange
Messages : 227
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 20:33

1. A l'abordage — Guillaume Brac

2. Le Genou d'Ahed — Nadav Lapid
3. Titane — Julia Ducournau
4. Annette — Leos Carax

5. Les Intranquilles — Joachim Lafosse

6. Petite maman — Céline Sciamma
7. Slalom — Charlène Favier

8. BAC Nord — Cédric Jimenez
9. Playlist — Nine Antico
10. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire — Nicolas Bedos

11. Kaamelott : Premier volet — Alexandre Astier
Avatar du membre
asketoner
Messages : 676
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 10:28

1. Drive my car - Ryusuke Hamaguchi
2. Le Genou d'Ahed - Nadav Lapid
3. Annette - Leos Carax

4. Mandibules - Quentin Dupieux
5. Il n'y aura plus de nuit - Eléonore Weber
6. 143, rue du Désert - Hassen Ferhani
7. Guermantes - Christophe Honoré
8. Titane - Julia Ducournau
9. Midnight traveler - Hassan Fazili

10. Serre-moi fort - Mathieu Amalric
11. La Nuée - Just Philippot
12. Journal de Tuoa - Miguel Gomes et Maureen Fazendeiro
13. Benedetta - Paul Verhoeven
14. À l'abordage - Guillaume Brac
15. France - Bruno Dumont
16. Notturno - Gianfranco Rosi
17. Nomadland - Chloé Zhao
18. The Last Hillbilly - Thomas Jenkoe & Diane Sara Bouzgarrou
19. Les Sorcières d'Akelarre - Pablo Agüero
20. Dune - Denis Villeneuve
Avatar du membre
groil_groil
Messages : 1532
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 21:12

^^

1. A l’Abordage – Guillaume Brac
2. Titane – Julia Ducournau
3. Rifkin’s Festival – Woody Allen
4. Other, Like Me - Marcus Werner Hed & Dan Fox
5. Beckett - Ferdinando Cito Filomarino
6. Mandibules – Quentin Dupieux
7. Bonne Mère – Hafsia Herzi
8. Annette – Leos Carax
9. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
10. La Nuée - Just Philippot
11. Bergman Island – Mia Hansen-Love
12. Playlist – Nine Antico
13. Zack Snyder’s Justice League – Zack Snyder
14. Guermantes – Christophe Honoré
15. Wonder Woman 1984 – Patty Jenkins
16. Planète Triste – Sébastien Betbeder
17. Stillwater - Tom McCarthy
18. Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
19. Candyman - Nia DaCosta
20. Benedetta – Paul Verhoeven
21. A Quel Prix ? - Worth - Sara Colangelo
22. Malignant – James Wan
23. Nomadland – Chloé Zhao
24. La Mission - News of the World - Paul Greengrass
25. Une Affaire de Détails - The Little Things - John Lee Hancock
26. Bac Nord - Cédric Jimenez
27. Donovan’s I Am The Shaman – David Lynch
28. Pieces of a Woman - Kornél Mundruczó
29. Malcolm & Marie – Sam Levinson
30. La Femme à la Fenêtre - The Woman in the Window - Joe Wright
I like your hair.
Avatar du membre
Mr-Orange
Messages : 227
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 20:33

1. A l'abordage — Guillaume Brac

2. Le Genou d'Ahed — Nadav Lapid
3. Titane — Julia Ducournau
4. Annette — Leos Carax

5. Les Intranquilles — Joachim Lafosse

6. Tralala — Arnaud et Jean-Marie Larrieu
7. Slalom — Charlène Favier
8. Petite maman — Céline Sciamma

9. BAC Nord — Cédric Jimenez
10. Playlist — Nine Antico
11. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire — Nicolas Bedos

12. Kaamelott : Premier volet — Alexandre Astier
Avatar du membre
groil_groil
Messages : 1532
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 21:12

1. A l’Abordage – Guillaume Brac
2. Titane – Julia Ducournau
3. Rifkin’s Festival – Woody Allen
4. Other, Like Me - Marcus Werner Hed & Dan Fox
5. Beckett - Ferdinando Cito Filomarino
6. Mandibules – Quentin Dupieux
7. Bonne Mère – Hafsia Herzi
8. Annette – Leos Carax
9. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
10. La Nuée - Just Philippot
11. Bergman Island – Mia Hansen-Love
12. Playlist – Nine Antico
13. Zack Snyder’s Justice League – Zack Snyder
14. Guermantes – Christophe Honoré
15. Wonder Woman 1984 – Patty Jenkins
16. Planète Triste – Sébastien Betbeder
17. Stillwater - Tom McCarthy
18. Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
19. Candyman - Nia DaCosta
20. Benedetta – Paul Verhoeven
21. A Quel Prix ? - Worth - Sara Colangelo
22. Malignant – James Wan
23. Nomadland – Chloé Zhao
24. La Mission - News of the World - Paul Greengrass
25. Une Affaire de Détails - The Little Things - John Lee Hancock
26. Bac Nord - Cédric Jimenez
27. Donovan’s I Am The Shaman – David Lynch
28. Old – M. Night Shyamalan
29. Pieces of a Woman - Kornél Mundruczó
30. Le Discours – Laurent Tirard
31. Malcolm & Marie – Sam Levinson
32. La Femme à la Fenêtre - The Woman in the Window - Joe Wright
I like your hair.
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Je les reverrais bien un jour :

1- Le genou d'Ahed (Nadav Lapid, Israel) 10.0.
2- Journal de Tûoa (Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro, Portugal) 10.0
3- Guermantes (Christophe Honoré, France) 10.0 - Ben oui, c'est 'logique' que les deux plus beaux films de 2021 (l'autre c'est celui de Gomes) soient ceux qui parlent ET de la pandémie en 2020 ET de la catégorie qui a le plus souffert de cette histoire : des artistes. C'était une chance en or pour le cinéma.
L'an dernier, au milieu du premier confinement, j'avais lu une interview de Honoré au "Monde" dont non seulement je l'avais adoré mais c'était peut être la pensée la plus intéressante du moment : tout est dans le film aussi (la rencontre avec le médecin est la scène clé du film : il suffi de voir la tête que fait le cinéaste pour comprendre sa réaction. Pourtant, il le film sans aucun préjugé !).
Le seul problème c'est que je l'ai trouvé court (2h20 pourtant !). Pour moi, c'est littéralement son plus beau film. Tous mes honneurs M. Honoré. Point.


Une fois ça suffit :

3- A l’abordage (Guillaume Brac, France) 8.5
4- Drive my car - Ryusuke Hamaguchi 8.5
5- Mandibules (Quentin Dupieux, Fance) 8.0
6- Titane (Julia Ducournau, France) 7.8
7- Rifkin’s Festival (Woody Allen, USA) 7.0
8- Benedetta (Paul Verhoeven, France) 6.5
9- 143, rue du Désert (Hassen Ferhani, Algérie) 6.5
10- Anette (Leos Carax, France) 6.5
11- Pieces of a Woman (Kornel Mandruczo, Hongrie/USA) 6.0
12- Le Soupir des vagues (Kôji Fukada, Japon) 5.5
13- Old (M. Night Shyamalan, USA) 5.0
14- France (Bruno Dumont, France) 4.0


Je n'aurais pas dû aller les voir :

15- Onoda - 10 000 nuits dans la jungle (Arthur Harari, France/Japon) 3.0
16. L’affaire collective (Alexander Nanau, Roumanie) 0.0
Modifié en dernier par sokol le mar. 12 oct. 2021 15:17, modifié 1 fois.
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
Tamponn Destartinn
Messages : 226
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 21:11

sokol a écrit :
mar. 12 oct. 2021 12:16
ET de la catégorie qui a le plus souffert de cette histoire : des artistes.

Euh.
Alors c'est pas un concours, mais je ne suis pas sûr de la véracité de cette affirmation :D
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Tamponn Destartinn a écrit :
mar. 12 oct. 2021 12:41
Alors c'est pas un concours, mais je ne suis pas sûr de la véracité de cette affirmation :D
Dis moi une autre catégorie, je suis open.
Après, effectivement ça dépend de la manière comment chacun, à titre personnel, l'a vécu : les cernes de Christophe Honoré suffisent pour comprendre sont ressenti. Mais ça c'est une autre affaire car c'est un peu comme moi : je n'ai jamais pris de ma vie autant de bain de soleil que pendant le confinement :D . N’empêche que j'ai toujours pensé et je pense autant que la plus grande connerie que l'humanité entière a commise ces dernières décennies était de faire un confinement au... XXI siècle !)
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
Tamponn Destartinn
Messages : 226
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 21:11

sokol a écrit :
mar. 12 oct. 2021 15:34
Tamponn Destartinn a écrit :
mar. 12 oct. 2021 12:41
Alors c'est pas un concours, mais je ne suis pas sûr de la véracité de cette affirmation :D
Dis moi une autre catégorie, je suis open.
Après, effectivement ça dépend de la manière comment chacun, à titre personnel, l'a vécu : les cernes de Christophe Honoré suffisent pour comprendre sont ressenti. Mais ça c'est une autre affaire car c'est un peu comme moi : je n'ai jamais pris de ma vie autant de bain de soleil que pendant le confinement :D . N’empêche que j'ai toujours pensé et je pense autant que la plus grande connerie que l'humanité entière a commise ces dernières décennies était de faire un confinement au... XXI siècle !)

Les étudiants qui font des kilomètres de queue pour l'aide alimentaire, par exemple. En fait, toute personne qui a basculé dans la précarité la plus radicale à la suite de cette crise, partout dans le monde. Et parmi eux, il peut y avoir des artistes précaires, mais c'est autre chose que de dire uniquement "les artistes". Et surtout pas Honoré et ses potos.
Après, je le redis : on ne fait pas un concours. Ils en ont souffert aussi, ils ont des choses à dire, ça peut être intéressant.
Avatar du membre
Tyra
Messages : 680
Enregistré le : jeu. 16 juil. 2020 16:59

1) Annette – Leos Carax
2) Mandibules – Quentin Dupieux
3) Le Genou d’Ahed – Nadav Lapid
4) A l’abordage – Guillaume Brac
5) Serre-moi fort – Mathieu Amalric
6) Journal de Tûoa – Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro
7) Tralala – Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
8) Onoda, 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari
9) La Nuée – Just Philippot
10) Il n’y aura plus de nuit – Eléonore Weber
11) Beckett – Fernandino Cito Filomarino
12) Chers camarades ! – Andrey Konchalovsky
13) Dune – Denis Villeneuve
14) Luca – Enrico Casarosa
15) Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
16) The Father – Florian Zeller
17) Old – M. Night Shyamalan
18) Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
19) Sans un bruit 2 – John Krasinski
20) Playlist – Nine Antico
21) My Zoé – Julie Delpy
22) Slalom – Charlène Favier
23) OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire – Nicolas Bedos
24) Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
25) La Grande traversée – Steven Soderbergh
26) Benedetta – Paul Verhoeven
27) Bac Nord – Cédric Jimenez
28) Raya et le dernier Dragon – Don Hall, Carlos Lopez Estrada, Paul Briggs
29) Zack Snyder’s Justice League – Zach Snyder
30) Cruella – Craig Gillespie
31) Bergman Island – Mia Hansen-Love
32) Oxygène – Alexandre Aja
33) Pieces of a Woman – Kornel Mandruczo
34) Petite Maman – Céline Sciamma
35) Nomadland – Chloé Zhao
36) La Femme à la fenêtre – Joe Wright
37) The Nest – Sean Durkin
38) Palm Springs – Max Barbakow
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Tamponn Destartinn a écrit :
mar. 12 oct. 2021 16:30
Les étudiants qui font des kilomètres de queue pour l'aide alimentaire, par exemple. En fait, toute personne qui a basculé dans la précarité la plus radicale à la suite de cette crise, partout dans le monde. Et parmi eux, il peut y avoir des artistes précaires, mais c'est autre chose que de dire uniquement "les artistes". Et surtout pas Honoré et ses potos.
Après, je le redis : on ne fait pas un concours. Ils en ont souffert aussi, ils ont des choses à dire, ça peut être intéressant.
Je te comprends. Mais une fois de plus, ça ne fonctionne pas toujours comme ça (perso, j’appelle ça du marxisme naïf, c'est à dire : voir uniquement le monde du point de vue 'riche/pauvre'). Par exemple, je connais plein d'étudiants qui trouvaient les cours à distances géniaux.
Je pense que, professionnellement parlant, le milieux culturel était le plus touché. Ou, pour le voir d'un point de vue 'neutre' tel que la psychologie, c'était eux les plus affectés.
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
asketoner
Messages : 676
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 10:28

1. Drive my car - Ryusuke Hamaguchi
2. Le Genou d'Ahed - Nadav Lapid
3. Annette - Leos Carax

4. Mandibules - Quentin Dupieux
5. Il n'y aura plus de nuit - Eléonore Weber
6. 143, rue du Désert - Hassen Ferhani
7. Guermantes - Christophe Honoré
8. Titane - Julia Ducournau
9. Midnight traveler - Hassan Fazili

10. Serre-moi fort - Mathieu Amalric
11. La Nuée - Just Philippot
12. Journal de Tuoa - Miguel Gomes et Maureen Fazendeiro
13. La Loi de Téhéran - Saeed Roustayi
14. Benedetta - Paul Verhoeven
15. À l'abordage - Guillaume Brac
16. France - Bruno Dumont
17. Notturno - Gianfranco Rosi
18. Nomadland - Chloé Zhao
19. The Last Hillbilly - Thomas Jenkoe & Diane Sara Bouzgarrou
20. Les Sorcières d'Akelarre - Pablo Agüero
21. Dune - Denis Villeneuve
Avatar du membre
Tamponn Destartinn
Messages : 226
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 21:11

sokol a écrit :
mar. 12 oct. 2021 17:11
Tamponn Destartinn a écrit :
mar. 12 oct. 2021 16:30
Les étudiants qui font des kilomètres de queue pour l'aide alimentaire, par exemple. En fait, toute personne qui a basculé dans la précarité la plus radicale à la suite de cette crise, partout dans le monde. Et parmi eux, il peut y avoir des artistes précaires, mais c'est autre chose que de dire uniquement "les artistes". Et surtout pas Honoré et ses potos.
Après, je le redis : on ne fait pas un concours. Ils en ont souffert aussi, ils ont des choses à dire, ça peut être intéressant.
Je te comprends. Mais une fois de plus, ça ne fonctionne pas toujours comme ça (perso, j’appelle ça du marxisme naïf, c'est à dire : voir uniquement le monde du point de vue 'riche/pauvre'). Par exemple, je connais plein d'étudiants qui trouvaient les cours à distances géniaux.
Je pense que, professionnellement parlant, le milieux culturel était le plus touché. Ou, pour le voir d'un point de vue 'neutre' tel que la psychologie, c'était eux les plus affectés.

Je ne suis pas sûr de bien comprendre ta démonstration.
Ya des gens de toutes sortes qui ont bien vécu le confinement, oui. Niveau artistes, j'en connais aussi pas mal qui en ont profité pour créer de chez eux, écrire des scénars, peindre ou juste prendre du temps pour soi ce qu'ils ne font jamais. Ils avaient les moyens de rendre cette période de non activité professionnelle acceptable, donc si : c'est quand même un peu une question de richesse, quelque soit le milieu. D'ailleurs, il suffit de se rappeler de tous ces artistes se filmant dans leur maison gigantesque pour faire des vidéos "restez chez vous" au printemps 2020 :D
Bref, quant à la question "quel milieu professionnel a le plus morflé de la crise ?", évidemment que le spectacle vivant (dont parle le film) a été l'un des plus touchés, car fermé très longtemps. Mais c'est comme le milieu de la restauration, alors. Et c'est ça que moi j'appelle des arguments d'un point de vue "neutre".
Je dis ça, je suis artiste, je vis entouré d'artistes : si ma subjectivité l'emportait, au contraire, je serais séduit par ton discours qui donne du crédit à ma souffrance. Mais ça me parait faire de l'entre soi que de se lancer la dedans.
Avatar du membre
groil_groil
Messages : 1532
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 21:12

débat passionnant en tout cas,
et je suis content que tu aies aimé le film @sokol, et plus encore car c'est moi qui t'ai motivé pour y aller :D :love:
I like your hair.
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Tamponn Destartinn a écrit :
mar. 12 oct. 2021 18:58
Mais c'est comme le milieu de la restauration, alors. Et c'est ça que moi j'appelle des arguments d'un point de vue "neutre".
Parfait : tu as très bien fait d'évoquer la restauration et les bars. Et donc, si on met "de coté" les précaires (de chaque coté d'ailleurs, autant chez les restaurateurs que chez les artistes), perso, je pense que c'est ces derniers qui ont, psychologiquement on va dire (puisqu'on a choisi la psychologie comme point de vue 'neutre') souffert le plus.
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

groil_groil a écrit :
mer. 13 oct. 2021 09:59
et je suis content que tu aies aimé le film @sokol, et plus encore car c'est moi qui t'ai motivé pour y aller :D :love:
OUii !! T'étais la cerise sur le gâteau :love:

ps: qu'est ce que je me suis marré durant le film ! surtout la deuxième partie !!
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
groil_groil
Messages : 1532
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 21:12

sokol a écrit :
mer. 13 oct. 2021 10:39
groil_groil a écrit :
mer. 13 oct. 2021 09:59
et je suis content que tu aies aimé le film @sokol, et plus encore car c'est moi qui t'ai motivé pour y aller :D :love:
OUii !! T'étais la cerise sur le gâteau :love:

ps: qu'est ce que je me suis marré durant le film ! surtout la deuxième partie !!
Laffitte se moquant de lui-même et voulant montrer la bande annonce de son film à tout le monde m'a bien fait rire :D
I like your hair.
Avatar du membre
Tamponn Destartinn
Messages : 226
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 21:11

sokol a écrit :
mer. 13 oct. 2021 10:37
Et donc, si on met "de coté" les précaires
Oui non mais voila : on n'est pas d'accord car on ne parle pas de la même chose. Mettre de côté les précaires, ça change en effet tout du sens du débat.
On peut le redéfinir dans ce cas par : "quel catégorie professionnelle parmi les bourgeois - ou toute personne dont les principaux soucis du quotidien ne sont pas liés à l'argent - a le plus souffert de la crise du Covid ?"
Et là, avec cet énoncé, je veux bien reconnaitre qu'il y a de forte chance que la réponse soit les artistes.

Même si, pour rigoler, j'ai un petit dernier contre-argument : beaucoup d'artistes pouvaient continuer à bosser un tant soi peu durant le confinement (j'imagine que c'est même un peu ce que montre le film de Honoré), alors que dans le milieu de la restauration pas du tout, et c'était potentiellement encore plus dur psychologiquement pour eux. J'ai des amis barman/barwoman, ils n'ont rien fait pendant des mois, mais vraiment juste rien fait, je pense n'avoir vu personne plus morfler qu'eux dans mon entourage à ce moment. Plus que n'importe quel ami artiste.
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Tamponn Destartinn a écrit :
mer. 13 oct. 2021 12:05
Et là, avec cet énoncé, je veux bien reconnaitre qu'il y a de forte chance que la réponse soit les artistes.
Oui. Et, si on arrive à cet énoncé c'est parce que mon opinion est le suivant : la crise en France a été géré on ne peut plus "à gauche" (même si le "quoi qu'il en coute" est bien plus compliqué que ça) mais force est de constater que l’endettement historique auprès de créanciers a été d'un point qu'on a atteint le niveau de la Grèce d'il y a 5 ans : même le très anti-Macronien Le Monde le reconnait :https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html).
Tamponn Destartinn a écrit :
mer. 13 oct. 2021 12:05
Même si, pour rigoler, j'ai un petit dernier contre-argument : beaucoup d'artistes pouvaient continuer à bosser un tant soi peu durant le confinement (j'imagine que c'est même un peu ce que montre le film de Honoré), alors que dans le milieu de la restauration pas du tout, et c'était potentiellement encore plus dur psychologiquement pour eux. J'ai des amis barman/barwoman, ils n'ont rien fait pendant des mois, mais vraiment juste rien fait, je pense n'avoir vu personne plus morfler qu'eux dans mon entourage à ce moment. Plus que n'importe quel ami artiste.
Même si, pour rigoler, je pense que ne pas pouvoir faire de l'art est bien plus dur que ne pas pouvoir faire de la bouffe
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
asketoner
Messages : 676
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 10:28

1. Drive my car - Ryusuke Hamaguchi
2. Le Genou d'Ahed - Nadav Lapid
3. Annette - Leos Carax

4. Mandibules - Quentin Dupieux
5. Il n'y aura plus de nuit - Eléonore Weber
6. 143, rue du Désert - Hassen Ferhani
7. Guermantes - Christophe Honoré

8. Titane - Julia Ducournau
9. Midnight traveler - Hassan Fazili

10. Serre-moi fort - Mathieu Amalric
11. Les Intranquilles - Joachim Lafosse
12. La Nuée - Just Philippot
13. Journal de Tuoa - Miguel Gomes et Maureen Fazendeiro
14. La Loi de Téhéran - Saeed Roustayi
15. Benedetta - Paul Verhoeven

16. À l'abordage - Guillaume Brac
17. France - Bruno Dumont
18. Notturno - Gianfranco Rosi
19. Nomadland - Chloé Zhao
20. The Last Hillbilly - Thomas Jenkoe & Diane Sara Bouzgarrou
21. Les Sorcières d'Akelarre - Pablo Agüero
22. Dune - Denis Villeneuve
Avatar du membre
groil_groil
Messages : 1532
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 21:12

1. A l’Abordage – Guillaume Brac
2. Titane – Julia Ducournau
3. Rifkin’s Festival – Woody Allen
4. Other, Like Me - Marcus Werner Hed & Dan Fox
5. Beckett - Ferdinando Cito Filomarino
6. Mandibules – Quentin Dupieux
7. The Card Counter - Paul Schrader
8. Bonne Mère – Hafsia Herzi
9. Annette – Leos Carax
10. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès
11. La Proie d'une Ombre - The Night House - David Bruckner
12. Bergman Island – Mia Hansen-Love
13. Zack Snyder’s Justice League – Zack Snyder
14. Guermantes – Christophe Honoré
15. Sans un Bruit 2 - A Quiet Place Part II - John Krasinski
16. Playlist – Nine Antico
17. Wonder Woman 1984 – Patty Jenkins
18. La Nuée - Just Philippot
19. Planète Triste – Sébastien Betbeder
20. Stillwater - Tom McCarthy
21. Jungle Cruise – Jaume Collet-Serra
22. Candyman - Nia DaCosta
23. Benedetta – Paul Verhoeven
24. A Quel Prix ? - Worth - Sara Colangelo
25. Malignant – James Wan
26. Nomadland – Chloé Zhao
27. La Mission - News of the World - Paul Greengrass
28. Une Affaire de Détails - The Little Things - John Lee Hancock
29. Bac Nord - Cédric Jimenez
30. Donovan’s I Am The Shaman – David Lynch
31. Old – M. Night Shyamalan
32. Pieces of a Woman - Kornél Mundruczó
33. Le Discours – Laurent Tirard
34. Malcolm & Marie – Sam Levinson
35. La Femme à la Fenêtre - The Woman in the Window - Joe Wright
I like your hair.
Avatar du membre
JanosValuska
Messages : 62
Enregistré le : ven. 9 oct. 2020 09:55

:hello:

1. Annette – Leos Carax
2. Onoda – Arthur Harari
3. Pieces of a woman – Kornél Mundruczó
4. Drive my car – Doraibu mai kā – Ryusuke Hamaguchi
5. À l'abordage – Guillaume Brac
6. Les 2 Alfred – Bruno Podalydès

7. Beckett – Ferdinando Cito Filomarino
8. Journal de tûoa – Diários de otsoga – Miguel Gomes & Maureen Fazendeiro
9. Malcolm & Marie – Sam Levinson
10. Mandibules – Quentin Dupieux
11. Le sommet des dieux – Patrick Imbert
12. Bergman Island – Mia Hansen-Løve
13. Sans un bruit 2 – A quiet place, Part II – John Krasinski

14. Louloute – Hubert Viel
15. Stillwater – Tom McCarthy
16. Palm Springs – Max Barbakow
17. Benedetta – Paul Verhoeven
18. La loi de Téhéran – Metri shesh va nim – Saeed Roustayi
19. Playlist – Nine Antico
20. Dune – Denis Villeneuve
21. The nest – Sean Durkin

22. Adieu les cons – Albert Dupontel
23. Titane – Julia Ducournau
24. Zack Snyder's Justice League – Zack Snyder
25. Raya et le dernier dragon – Raya and the last dragon – Don Hall & Carlos Lopez Estrada
26. The deep house – Alexandre Bustillo & Julien Maury
27. Nobody – Ilya Naishuller
28. Jungle cruise – Jaume Collet-Serra
29. Petite maman – Céline Sciamma
30. OSS 117, Alerte rouge en Afrique noire – Nicolas Bedos
31. La Pat' Patrouille, le film – Paw Patrol, the movie – Cal Brunker

32. BAC nord – Cédric Jimenez
33. Les Croods 2, Une nouvelle ère – The Croods, A new age – Joel Crawford
34. Black Widow – Cate Shortland
35. 4x4 – Mariano Cohn

36. Nomadland – Chloé Zhao
37. Cibles mouvantes – Red dot – Alain Darborg
38. Bliss – Mike Cahill
39. Oxygène – Alexandre Aja

40. Comment je suis devenu super-héros – Douglas Attal
41. Madame Claude – Sylvie Verheyde
42. Army of the dead – Zack Snyder

43. Godzilla vs Kong – Adam Wingard
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Je les reverrais bien un jour :

1- Le genou d'Ahed (Nadav Lapid, Israel) 10.0.
2- Journal de Tûoa (Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro, Portugal) 10.0
3- Guermantes (Christophe Honoré, France) 10.0

Une fois ça suffit :

3- A l’abordage (Guillaume Brac, France) 8.5
4- Drive my car (Ryusuke Hamaguchi, France) 8.5
5- Tralala (Arnaud et Jean-Marie Larrieu, France) 8.0 - C'est très très rare mais j'ai regardé l'heure au cinéma pour avoir une idée précise : et bien, si la première heure est excellente, la deuxième (le film dure 2h) s’essouffle un peu : en fait, cela correspond à la deuxième vie du personnage principal . Donc le film, qui a pour leitmotiv "Surtout ne soyez pas vous-même" est moins bon justement à partir de ce moment-là : un peu dommage.
sinon, en gros, c'est un film sur l'excentricité, sujet majeur du cinéma français de ces 10 dernières années.
Deux-trois trucs aussi : les frères filment magistralement bien leur région, leur ville, les provinciaux et c'est vraiment remarquable (cela dit, ils sont originaires de Lourdes donc, ceci explique cela).
Le fait de ne pas cacher la réalité de l'épidémie est remarquable également (le spectateur masqué devant des scènes de foule filmées avec le masque : c'est assez exquis et ça le fait). Et la musique de Katerine, Dominique A, Daho et Jeanne Cherhal est vraiment très bonne.
Seul bémol coté acteur : la présence, même si très modéré, de Denis Lavant en tant que clochard (vu déjà 100 fois au cinéma) : insupportable.

6- Mandibules (Quentin Dupieux, Fance) 8.0
7- Titane (Julia Ducournau, France) 7.8
8- Rifkin’s Festival (Woody Allen, USA) 7.0
10- Old (M. Night Shyamalan, USA) 7.0
11- Benedetta (Paul Verhoeven, France) 6.5
12- 143, rue du Désert (Hassen Ferhani, Algérie) 6.5
13- Anette (Leos Carax, France) 6.5
14- Pieces of a Woman (Kornel Mandruczo, Hongrie/USA) 6.0
15- Le Soupir des vagues (Kôji Fukada, Japon) 5.5
16- France (Bruno Dumont, France) 4.0


Je n'aurais pas dû aller les voir :


17- Onoda - 10 000 nuits dans la jungle (Arthur Harari, France/Japon) 3.0
18. L’affaire collective (Alexander Nanau, Roumanie) 0.0
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

On peut le dire comme ça aussi : "Tralala" est le premier film post-Covid qui arrive à montrer que les masques ne sont pas que chirurgicaux (mais il faut voir le film car c'est très intéressant comment (quand, pourquoi...) les personnages les enlèvent ou les font baisser).
Et un autre truc encore : plus ça chante mieux c'est
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
Mr-Orange
Messages : 227
Enregistré le : jeu. 8 oct. 2020 20:33

sokol a écrit :
lun. 18 oct. 2021 10:35
Je les reverrais bien un jour :

1- Le genou d'Ahed (Nadav Lapid, Israel) 10.0.
2- Journal de Tûoa (Miguel Gomes, Maureen Fazendeiro, Portugal) 10.0
3- Guermantes (Christophe Honoré, France) 10.0

Une fois ça suffit :

3- A l’abordage (Guillaume Brac, France) 8.5
4- Drive my car (Ryusuke Hamaguchi, France) 8.5
5- Tralala (Arnaud et Jean-Marie Larrieu, France) 8.0 - C'est très très rare mais j'ai regardé l'heure au cinéma pour avoir une idée précise : et bien, si la première heure est excellente, la deuxième (le film dure 2h) s’essouffle un peu : en fait, cela correspond à la deuxième vie du personnage principal . Donc le film, qui a pour leitmotiv "Surtout ne soyez pas vous-même" est moins bon justement à partir de ce moment-là : un peu dommage.
sinon, en gros, c'est un film sur l'excentricité, sujet majeur du cinéma français de ces 10 dernières années.
Deux-trois trucs aussi : les frères filment magistralement bien leur région, leur ville, les provinciaux et c'est vraiment remarquable (cela dit, ils sont originaires de Lourdes donc, ceci explique cela).
Le fait de ne pas cacher la réalité de l'épidémie est remarquable également (le spectateur masqué devant des scènes de foule filmées avec le masque : c'est assez exquis et ça le fait). Et la musique de Katerine, Dominique A, Daho et Jeanne Cherhal est vraiment très bonne.
Seul bémol coté acteur : la présence, même si très modéré, de Denis Lavant en tant que clochard (vu déjà 100 fois au cinéma) : insupportable.

6- Mandibules (Quentin Dupieux, Fance) 8.0
7- Titane (Julia Ducournau, France) 7.8
8- Rifkin’s Festival (Woody Allen, USA) 7.0
10- Old (M. Night Shyamalan, USA) 7.0
11- Benedetta (Paul Verhoeven, France) 6.5
12- 143, rue du Désert (Hassen Ferhani, Algérie) 6.5
13- Anette (Leos Carax, France) 6.5
14- Pieces of a Woman (Kornel Mandruczo, Hongrie/USA) 6.0
15- Le Soupir des vagues (Kôji Fukada, Japon) 5.5
16- France (Bruno Dumont, France) 4.0


Je n'aurais pas dû aller les voir :


17- Onoda - 10 000 nuits dans la jungle (Arthur Harari, France/Japon) 3.0
18. L’affaire collective (Alexander Nanau, Roumanie) 0.0
Je suis d'accord, Lavant est le principal problème du film, insupportable à gesticuler inlassablement en arrière-plan en mode "ouh ouh je suis là, c'est Denis Lavant, vous me voyez ?". Il devient un peu une caricature de lui-même, le Denis.

Sinon, je crois avoir préféré la deuxième partie à la première.
Avatar du membre
sokol
Messages : 374
Enregistré le : lun. 12 oct. 2020 11:54

Mr-Orange a écrit :
lun. 18 oct. 2021 11:36
Sinon, je crois avoir préféré la deuxième partie à la première.
C'est intéressant, également. Car ce qui compte c'est qu'on a bien vu deux parties (et pas seulement coté scénario). Cela vient sans doute du fait que le personnage de Tralala, déjà scénaristiquement parlant, reste assez détaché des choses qui lui arrivent : il n'est ni d’accord, ni contre.
Sur papier, aucun problème. Mais en image... hmmm, ça pose un peu problème car, dans des scènes où il n'est pas présent, il se passe des choses et du coup, le film, qui n'est pas choral, devient tel, tout en revenant non-choral (c'est à dire, avec un personnage bien principal) à la fin (puisque ça se termine avec Tralala sur une barque). Et meme durant la 2e partie, il y a plein de scènes où il est central (son histoire d'amour avec Mélanie Thierry (Jeannie), très belles scènes d’ailleurs).
C'est tout ça qui ne m'a pas trop convaincu (une fois de plus, un problème de mise en scène quoi).
"Le cinéma n'existe pas en soi, il n'est pas un langage. Il est un instrument d’analyse et c'est tout. Il ne doit pas devenir une fin en soi".
Jean-Marie Straub
Avatar du membre
B-Lyndon
Messages : 169
Enregistré le : sam. 10 oct. 2020 09:31

1. Vitalina Varela – Pedro Costa
2. Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi

3. Annette – Leos Carax

4. 143 Rue du Désert – Hassen Ferhani
5. Titane – Julia Ducournau

6. Julie (en 12 chapitres) – Joachim Trier
7. Passion simple – Danielle Arbid
8. OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire – Nicolas Bedos

9. Serre moi fort – Mathieu Amalric
10. À l'abordage – Guillaume Brac
11. Benedetta – Paul Verhoeven

12. L'homme qui penche – Marie-Violaine Brincard & Olivier Dury
13. France – Bruno Dumont

14. Petite Maman – Céline Sciamma
15. Notturno – Gianfranco Rosi
« j’aurais voulu t’offrir cent mille cigarettes blondes, douze robes des grands couturiers, l’appartement de la rue de Seine, une automobile, la petite maison de la forêt de Compiègne, celle de Belle-Isle et un petit bouquet à quatre sous »
Répondre