Astérix & Obélix : L'Empire du Milieu (Guillaume Canet, 2023)

Venez donner votre avis sur les films à l'affiche ou en provenance des plateformes SVOD, mais aussi réagir à l'actualité du 7ème Art (annonces, trailers, etc...)
Ragounet
Messages : 1043
Enregistré le : mer. 22 juil. 2020 11:01

Le film tourne déjà dans pas mal de cinémas en avant-première et les premiers retours sont ... assez positifs !
Avatar du membre
ConFucKamus
Messages : 2097
Enregistré le : lun. 31 août 2020 12:17

Ragounet a écrit :
sam. 14 janv. 2023 17:12
Le film tourne déjà dans pas mal de cinémas en avant-première et les premiers retours sont ... assez positifs !
Tant mieux !
Si cela venait à se confirmer, je ne doute pas que certains d'entre-nous accorderont sa chance au film de Guillaume Canet.
"Bloodshot est la meilleure chose qui soit arrivée au cinéma en 2020 " - ©MisterM
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

ConFucKamus a écrit :
sam. 14 janv. 2023 23:02
Ragounet a écrit :
sam. 14 janv. 2023 17:12
Le film tourne déjà dans pas mal de cinémas en avant-première et les premiers retours sont ... assez positifs !
Tant mieux !
Si cela venait à se confirmer, je ne doute pas que certains d'entre-nous accorderont sa chance au film de Guillaume Canet.
Bien sûr ! Je serais le premier à faire mon mea culpa. ;)
Avatar du membre
MisterM
Messages : 1144
Enregistré le : mer. 2 sept. 2020 21:37

Zefurin a écrit :
mar. 3 janv. 2023 17:56
C'est marrant, pendant ces vacances j'ai pu voir le film d'Astier Astérix et Le Secret de la Potion magique... ben il est génial :D
Les deux Astiers sont très réussis.
Et c'est vrai que le scénario est oubliable, mais ça fonctionne ce qui peut laisser envisager que ce ne soit pas trop la cata pour le Canet.
Tulio a écrit :
lun. 9 janv. 2023 14:50
Le film de Zidi a pour lui le mérite de fidèlement retranscrire l'atmosphère de la bande dessinée, ce qui est déjà beaucoup au vu de la qualité du reste. :sweat:
Je me souviens plus d'avoir vu un film franchouillard avec un gros budget qu'un Astérix. Le village et le casting (malgré Clavier) étaient réussis c'est vrai mais c'est vraiment le mieux que je puisse en dire. Ca reste moins désastreux que les deux derniers films ceci dit.

En ce qui me concerne Mission Cléopâtre est considérablement plus fidèle à l'esprit des BD, et ce malgré l'apport Nuls/Canal comme tu l'as signalé.
Ragounet a écrit :
ven. 6 janv. 2023 05:41
C'est bien triste de dénigrer gratuitement et sans même avoir vu le métrage. On devrait saluer ce type d'entreprise qui amène des occasionnels dans les salles. Ce n'est pas moins légitime qu'un Avatar ou n'importe quel film Marvel.
Ah ben si Astérix 5 est du niveau d'Avatar 2 tout le monde viendra s'excuser je n'en doute pas. :D
Après on n'est pas vraiment là pour se réjouir que les gens se déplacent en masse voir des navets en salle, on veut des bons films et basta. :saint:
"The Suicide Squad est le Bad Boys 2 de 2021."
ConFucKamus
Avatar du membre
Next
Administrateur du site
Messages : 5537
Enregistré le : mar. 14 juil. 2020 10:30

MisterM a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 12:32
Je me souviens plus d'avoir vu un film franchouillard avec un gros budget qu'un Astérix. Le village et le casting (malgré Clavier) étaient réussis c'est vrai mais c'est vraiment le mieux que je puisse en dire. Ca reste moins désastreux que les deux derniers films ceci dit.

En ce qui me concerne Mission Cléopâtre est considérablement plus fidèle à l'esprit des BD, et ce malgré l'apport Nuls/Canal comme tu l'as signalé.
Même sentiment chez moi.

A l'époque en salle je n'avais pas tellement ressenti l'esprit dans le film de Zidi, et pas vraiment plus en le revoyant (difficilement) plus tard. La reproduction visuelle était là, mais le reste bof. Bien que cela semblait un hommage relativement sincère en même temps.

Alors que dans la version Chabat, même s'il y incorpore largement son propre univers (et par extension celui de Canal), il arrive à trouver un certain équilibre je trouve. Il y a aussi beaucoup de l'humour propre à la série de BD dans son film. Et d'ailleurs une part aussi de traits repris tel quel.
Il y a un équilibre que je trouve intéressant et réussi.
Avatar du membre
BoBleMexicain
Messages : 2810
Enregistré le : mer. 15 juil. 2020 11:43
Localisation : IDF 77

j ai beau chercher
je vois pas ou est l esprit Astérix chez Chabat ( les ayants droits eux même lui ont reproché d'être trop décalé )
jlai deja dis mais perso j'adore
c'est comme les scenar de lucky luke ecrit par Gerrat , on est loin de l original mais c est fendard
Image
Avatar du membre
MisterM
Messages : 1144
Enregistré le : mer. 2 sept. 2020 21:37

BoBleMexicain a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 13:30
les ayants droits eux même lui ont reproché d'être trop décalé
L'ayant-droit était Uderzo à l'époque, et son album suivant la sortie de Mission Cléopâtre c'était Le ciel lui tombe sur la tête. Autant dire que son avis sur "l'esprit d'Astérix" n'avait plus beaucoup de valeur.

C'est très subjectif de dire que Mission Cléopâtre est ou n'est pas fidèle à cet esprit, mais d'un point de vue objectif il suit au moins assez précisément l'album qu'il adapte, personnages, évènements et répliques. Le tout (selon moi) en le modernisant et en lui insufflant une grosse dose d'énergie.
BoBleMexicain a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 13:30
c'est comme les scenar de lucky luke ecrit par Gerrat , on est loin de l original mais c est fendard
Laurent Gerra ? :ouch: Oui ça peut être bien marrant ! (je connais mal Lucky Luke mais je suis/ai été client de l'humour de l'autre :D )
"The Suicide Squad est le Bad Boys 2 de 2021."
ConFucKamus
Avatar du membre
Next
Administrateur du site
Messages : 5537
Enregistré le : mar. 14 juil. 2020 10:30

MisterM a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 16:21
L'ayant-droit était Uderzo à l'époque, et son album suivant la sortie de Mission Cléopâtre c'était Le ciel lui tombe sur la tête. Autant dire que son avis sur "l'esprit d'Astérix" n'avait plus beaucoup de valeur.
Et puis chaque fois qu'on parle de Mission Cléopâtre on ressort l'avis négatif d'Uderzo.

Par contre, on rappelle moins qu'il a adoubé publiquement Astérix aux Jeux Olympiques dans la presse à l'époque.
Alors que c'est de loin la pire adaptation à date...
Que pensez-vous d'Astérix aux Jeux olympiques ?
Je trouve évidemment que c'est un bon film, qui va plaire au public. Il est très différent des deux premiers. En signant Astérix et Obélix contre César, Claude Zidi a été très fidèle à la bande dessinée. Peut-être trop. Même si, en France, il n'a été vu en salle « que » par 8 millions de spectateurs, en revanche, à l'étranger, il a intéressé 14 millions de spectateurs. Astérix et Cléopâtre, réalisé par Alain Chabat, était plus un film d'auteur. C'est peut-être pour cela qu'en France il a fait 14 millions d'entrées, mais qu'à l'étranger il n'a été vu que par 8 millions. Exactement l'inverse.

Que pensez-vous de Clovis Cornillac qui reprend le rôle d'Astérix après Christian Clavier ?
Je trouve qu'il joue un Astérix très vif. J'aime beaucoup Clovis Cornil- lac . Il s'est imprégné de mes dessins. Et parfois, sur l'écran, je crois re- connaître une de mes postures. Surtout quand il fléchit les genoux.
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

MisterM a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 12:32
En ce qui me concerne Mission Cléopâtre est considérablement plus fidèle à l'esprit des BD, et ce malgré l'apport Nuls/Canal comme tu l'as signalé.
Je ne reproche pas tant à Mission Cléopâtre sa manière d'adapter Astérix, mais d'avoir imposé cette approche comme la seule valable, au point que toutes les adaptations ultérieures s'y sont conformées (à commencer par Aux Jeux olympiques, qui est un Mission Cléopâtre XXL sans esprit Canal).

Même les deux films animés d'Astier sont empreints de cette influence (au point d'avoir Chabat au casting vocal du premier opus) mais sans que ce soit aussi criant que dans les adaptations en prises de vues réelles. C'est pour ça que je garde une certaine nostalgie pour le film de Zidi, car il est le seul à avoir essayé de retranscrire l'univers de la BD à l'écran (sacrifiant au passage l'humour, qui constitue sa plus grosse faiblesse avec son scénario bâclé).

J'ai beau ne pas apprécier l'humour Canal, je reconnais que Chabat a eu l'intelligence de respecter le texte de Goscinny avant d'y distiller sa patte et ses préoccupations personnelles, à l'inverse des cinéastes lui ayant succédé (Langmann n'ayant pensé qu'à l'exportabilité et Tirard... je cherche encore :sweat: ).
Avatar du membre
MisterM
Messages : 1144
Enregistré le : mer. 2 sept. 2020 21:37

Next a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 16:47
Par contre, on rappelle moins qu'il a adoubé publiquement Astérix aux Jeux Olympiques dans la presse à l'époque.
Alors que c'est de loin la pire adaptation à date...
Que pensez-vous d'Astérix aux Jeux olympiques ?
Je trouve évidemment que c'est un bon film, qui va plaire au public. Il est très différent des deux premiers. En signant Astérix et Obélix contre César, Claude Zidi a été très fidèle à la bande dessinée. Peut-être trop. Même si, en France, il n'a été vu en salle « que » par 8 millions de spectateurs, en revanche, à l'étranger, il a intéressé 14 millions de spectateurs. Astérix et Cléopâtre, réalisé par Alain Chabat, était plus un film d'auteur. C'est peut-être pour cela qu'en France il a fait 14 millions d'entrées, mais qu'à l'étranger il n'a été vu que par 8 millions. Exactement l'inverse.
Ah la vache !!! :lol: J'avais complètement oublié ce scandale, Uderzo avait perdu pied avec la réalité, malgré tout le respect que j'ai pour son oeuvre du XXème siècle.
Tulio a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 17:58
Je ne reproche pas tant à Mission Cléopâtre sa manière d'adapter Astérix, mais d'avoir imposé cette approche comme la seule valable, au point que toutes les adaptations ultérieures s'y sont conformées (à commencer par Aux Jeux olympiques, qui est un Mission Cléopâtre XXL sans esprit Canal).

Même les deux films animés d'Astier sont empreints de cette influence (au point d'avoir Chabat au casting vocal du premier opus) mais sans que ce soit aussi criant que dans les adaptations en prises de vues réelles.
Il y a de cela dans Astérix 4 oui, je vois la tentative, mais le trou noir qu'est le 3 me laisse dubitatif. A part le concept du casting géant avec des guest star partout, la formule me semble totalement différente, à commencer par le mépris absolu envers l'album.

Astier me semble plutôt être resté fidèle à son style, aussi bien dans l'humour (qui est influencé par celui de Canal c'est vrai mais c'était déjà le cas dans Kaamelot) que dans la dramatisation (Astérix est confronté à un réel danger dans ses films, contrairement à Mission Cléopâtre).
"The Suicide Squad est le Bad Boys 2 de 2021."
ConFucKamus
Avatar du membre
Zefurin
Messages : 2340
Enregistré le : lun. 31 août 2020 11:49
Localisation : Voie Lactée - Système Solaire - Paris 17

Tulio a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 17:58
MisterM a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 12:32
En ce qui me concerne Mission Cléopâtre est considérablement plus fidèle à l'esprit des BD, et ce malgré l'apport Nuls/Canal comme tu l'as signalé.
Je ne reproche pas tant à Mission Cléopâtre sa manière d'adapter Astérix, mais d'avoir imposé cette approche comme la seule valable, au point que toutes les adaptations ultérieures s'y sont conformées (à commencer par Aux Jeux olympiques, qui est un Mission Cléopâtre XXL sans esprit Canal).

Même les deux films animés d'Astier sont empreints de cette influence (au point d'avoir Chabat au casting vocal du premier opus) mais sans que ce soit aussi criant que dans les adaptations en prises de vues réelles. C'est pour ça que je garde une certaine nostalgie pour le film de Zidi, car il est le seul à avoir essayé de retranscrire l'univers de la BD à l'écran (sacrifiant au passage l'humour, qui constitue sa plus grosse faiblesse avec son scénario bâclé).
Après faut pas oublier que la BD d'Asterix (du temps de Goscinny et Uderzo) est pleine d'allusion assez comique des personnalités de leur époque.

Bernard Blier et Sean Connery
Image

Guy Lux
Image

Lino Ventura, Kirk Douglas, Etc...

Donc que les films sortent des star populaire de notre époque pour les faire occuper un rôle dans l'intrigue ou en Guest Star... c'est en soit une attitude plutôt fidèle au délire de Goscinny et Uderzo.
A ce sujet... il ne faut pas complètement oublier que Goscinny et Uderzo... lorsqu'ils faisaient de la BD... étaient comme deux grand gamins qui faisaient de l'humour pour les jeunes (donc pas trés différent de l'humour que pouvaient faire les Guignols de l'Info).

C'est là que j'apporterai une nuance : je ne reconnais pas forcément l'humour Asterix dans Mission Cléopâtre... mais en soit, la méthode Canal+ est pas déconante dans sa démarche car ils immitent le même procédé (mais pour un texte différent... en fait le souci aussi c'est que l'humour des années 2000 c'est plus trop l'humour des 60s).

Pour moi, le défaut de la plupart des adaptations Asterix en live... c'est surtout l'écriture et son exécution. Y a des fois ça me parait déjà ringard et ridicule au moment même ou ça sort. Mais c'est surtout parce qu'ils n'arrivent pas à trouver le juste milieu entre "comédie d'aventure" et "film de guest star". En fait... ils tombent trop souvent dans le "film de guest star" en oubliant qu'un Asterix, ça raconte une histoire, y a de l'humour un peu de théâtre et de contraste par rapport aux mœurs contemporaines qui rendent très drôle :

Extrait du DA :
Cléopâtre : Gaulois venus de loin pour m'accabler de haine, Je saurai vous montrer comment meurt une reine ! Je saurai vous montrer quel courage est le mien ! Je suis prête, Osiris !
Obélix : Oh, comme elle joue bien !
Astérix : Mais non, calmez-vous. Nous voulons simplement savoir ce que vous nous reprochez, au juste.
Cléopâtre : Ce que je vous reproche ? ÇA ! (en montrant le pudding à l'arsenic)
Je trouve qu'il y a un vrai talent d'écriture parce que chaque réplique est drôle... et Cléopâtre qui passe par une phase Sarah Benhardt pleine d'emphase pour ensuite passer à un mode hystérique en mode : Ce que je vous reproche ? ÇA ! :fou:
C'est fun.

Et c'est vrai que Chabat a un peu repris ça... mais en mettant beaucoup d'humour qui a fait le succès de Canal+.
Mais le problème c'est que Chabat... ben c'est un bon écrivain.
Et Astier aussi en soit (bon je comrpend toujours pas où se trouve son génie dans Kaamelot... mais ça c'est une autre histoire).
Mais Laurent Tirard et Thomas Langmann ben pas vraiment...

En fait... comme toujours, le problème... c'est l'écriture.
Et je trouve que Zidi... ben... trés/trop académique... au point d'être chiant. C'est pas un hasard si avec des gars comme Du Funès... ben c'était souvent De Funès qui remaniait le script et les dialogues.
Je vais accepter tes couilles sur la table en guise d'arguments.
Zéfurin en réponse à MisterM dans un débat sur Harry Potter.
Avatar du membre
MisterM
Messages : 1144
Enregistré le : mer. 2 sept. 2020 21:37

Zefurin a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 19:12
Après faut pas oublier que la BD d'Asterix (du temps de Goscinny et Uderzo) est pleine d'allusion assez comique des personnalités de leur époque.

Bernard Blier et Sean Connery
Image

Guy Lux
Image

Lino Ventura, Kirk Douglas, Etc...

Donc que les films sortent des star populaire de notre époque pour les faire occuper un rôle dans l'intrigue ou en Guest Star... c'est en soit une attitude plutôt fidèle au délire de Goscinny et Uderzo.
Ah bah oui c'est bien remarqué ! Mais comme tu le dis c'était en mode Guignols de l'info, pour caricaturer le personnage. Le principe des guest stars, c'est au contraire d'en faire l'éloge, par exemple Zidane ne s'était pas vraiment moqué de lui-même dans mon souvenir. Et quand tu mets un Debouzze ou Cohen dans un rôle majeur, comment tu fais pour le caricaturer vu que c'est un comique à la base ?
Par contre, Delon en César, voilà qui était dans l'idée ! Dommage parce que... c'était dans Astérix 3. :cry:
Eventuellement, Galabru pouvait être considéré comme une auto-caricature aussi. Mais c'est rare et je n'ai aucun exemple en tête dans Mission Cléopâtre.

Après je n'ai rien contre bourrer le film des meilleurs talents du moment, mais il faut que ce soit intégré dans l'histoire et que leur humour ne se réduise pas à une série de seul-en-scènes.

Sinon Canet est capable de faire de la comédie (j'avais vraiment aimé Rock'n Roll) donc il a au moins plus sa place en réal que les deux pignoufs précédents.
"The Suicide Squad est le Bad Boys 2 de 2021."
ConFucKamus
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

Zefurin a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 19:12
Après faut pas oublier que la BD d'Asterix (du temps de Goscinny et Uderzo) est pleine d'allusion assez comique des personnalités de leur époque.

Bernard Blier et Sean Connery
Les caricatures de Blier et Connery sont issues de La Galère d'Obélix si je ne m'abuse (donc Uderzo sans Goscinny) mais oui tu as parfaitement raison.

Encore une fois, ce ne sont pas les guests qui posent problème, mais leur utilisation. C'est un peu le problème que me pose la formule Canal : lorsque Chabat ou Astier est aux commandes, ça donne un truc correct, mais lorsque c'est un exécutant, ça donne des horreurs cosmiques dignes de Lovecraft.

On verra bien dans quelle catégorie se rangera le film de Canet mais au vu des affiches et de la bande-annonce, je pencherais plus pour la seconde. :sweat:
Avatar du membre
MisterM
Messages : 1144
Enregistré le : mer. 2 sept. 2020 21:37

Tulio a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 19:38
Les caricatures de Blier et Connery sont issues de La Galère d'Obélix si je ne m'abuse (donc Uderzo sans Goscinny) mais oui tu as parfaitement raison.
C'est dans L'Odyssée d'Astérix. ;) Mais je ne sais plus si c'était déjà après Goscinny.
"The Suicide Squad est le Bad Boys 2 de 2021."
ConFucKamus
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

Zefurin a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 19:12
C'est pas un hasard si avec des gars comme Du Funès... ben c'était souvent De Funès qui remaniait le script et les dialogues.
De Funès qui souhaitait interpréter Astérix d'ailleurs (sans les moustaches selon la rumeur).
aureliagreen
Messages : 350
Enregistré le : mer. 14 avr. 2021 16:54

MisterM a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 19:40
Tulio a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 19:38
Les caricatures de Blier et Connery sont issues de La Galère d'Obélix si je ne m'abuse (donc Uderzo sans Goscinny) mais oui tu as parfaitement raison.
C'est dans L'Odyssée d'Astérix. ;) Mais je ne sais plus si c'était déjà après Goscinny.
Euh... ce n'était pas Chirac dans le "rôle" de l'espion à côté de Blier ? Sinon, L'odyssée d'Astérix, c'était en effet après Goscinny (mais c'est le plus "goscinien" de tous les albums d'Uderzon seul).
Avatar du membre
Zefurin
Messages : 2340
Enregistré le : lun. 31 août 2020 11:49
Localisation : Voie Lactée - Système Solaire - Paris 17

Tulio a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 19:38
Les caricatures de Blier et Connery sont issues de La Galère d'Obélix si je ne m'abuse (donc Uderzo sans Goscinny) mais oui tu as parfaitement raison.
GNAGNAGNA !!!! Puisque t'es pas content... MODE BERZERK ON ! :D

Jacques Chirac dans Obelix et Compagnie ! (DE GOSCINNY !)
Image

Les Beatles dans Asterix et les Bretons (DE GOSCINNY !)
Image

Tragicomix (Asterix Légionaires (DE GOSCINNY !)) avaient les traits de Jean Marais
Image

Pierre Tchernia dans pleins de rôles ! (DE GOSCINNY !)
Image

VOILA !!

:D :D :D :D :D :D :D :D :D
MisterM a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 18:51
Ah la vache !!! :lol: J'avais complètement oublié ce scandale, Uderzo avait perdu pied avec la réalité, malgré tout le respect que j'ai pour son oeuvre du XXème siècle.
C'est dommage car les premiers Asterix qu'il a fait sans Goscinny étaient encore trés bien.
Le Grand Fossé
L'Odyssée d'Asterix (celui-ci... j'estime que c'est l'un des plus aboutis dans le domaine du dessin : je trouve que Uderzo y fait certains de ses plus beaux dessins).
Le Fils d'Asterix (que je vois souvent comme... le dernier album d'Asterix car il se termine sur un bon ALL STAR avec César, Brutus et Cléopâtre...)
Asterix chez Rahazad (le début de pente... mais un encore bon album dans son genre)

Mais dés les années 90... ça a été la cata :
La Rose et le Glaive m'a fait haussé les sourcils quand je l'ai lu pour la première fois.
La Galère d'Obelix... qui allait trop loin dans le délire. Ce qui est étonnant c'est qu'il ose quelque chose au début (Obélix qui boit une marmite de potion magique...) mais qui devient presque un moment anormalement tragique dans Asterix. En fait... il partait d'une bonne intention... mais se vautre en beauté après.
Latraviata et Le Ciel lui tombe sur la Tête... c'est carrément une insulte à la série.

Mais il est bien triste qu'Uderzo ait attendu 20 ans de trop pour laisser la série à une équipe plus punchy.
Je trouve qu'elle a plutôt bien repris (Notamment la Astérix et la Transitalique... il y a un gag TELLEMENT BON... qu'il aurait rendu fier Goscinny... avec les deux participants de la course qui n'arrêtent pas de réparer le char et qui finissent par gagner le trophée... et l'un des pilotes dit "Echange le trophée contre de l'argent... il faut qu'on se rachète un nouveau char ! :rofl: )
Je vais accepter tes couilles sur la table en guise d'arguments.
Zéfurin en réponse à MisterM dans un débat sur Harry Potter.
Avatar du membre
MisterM
Messages : 1144
Enregistré le : mer. 2 sept. 2020 21:37

aureliagreen a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 22:01
Euh... ce n'était pas Chirac dans le "rôle" de l'espion à côté de Blier ?
La moustache n'est pas vraiment un signe distinctif de Chirac. :D Par contre Sean Connery la portait dans les années 80. Et puis le personnage est une caricature d'espion, ça semble évident que la référence est James Bond.

Chirac était dans Obélix & Cie, comme illustré dans le message de Zefurin.
Zefurin a écrit :
ven. 20 janv. 2023 00:10
C'est dommage car les premiers Asterix qu'il a fait sans Goscinny étaient encore trés bien.
Le Grand Fossé
L'Odyssée d'Asterix (celui-ci... j'estime que c'est l'un des plus aboutis dans le domaine du dessin : je trouve que Uderzo y fait certains de ses plus beaux dessins).
Le Fils d'Asterix (que je vois souvent comme... le dernier album d'Asterix car il se termine sur un bon ALL STAR avec César, Brutus et Cléopâtre...)
Asterix chez Rahazad (le début de pente... mais un encore bon album dans son genre)

Mais dés les années 90... ça a été la cata :
La Rose et le Glaive m'a fait haussé les sourcils quand je l'ai lu pour la première fois.
La Galère d'Obelix... qui allait trop loin dans le délire. Ce qui est étonnant c'est qu'il ose quelque chose au début (Obélix qui boit une marmite de potion magique...) mais qui devient presque un moment anormalement tragique dans Asterix. En fait... il partait d'une bonne intention... mais se vautre en beauté après.
Latraviata et Le Ciel lui tombe sur la Tête... c'est carrément une insulte à la série.
Oui, j'aime encore à peu près ce que faisait Uderzo avant les années 2000 (enfin presque ).
La Rose et le Glaive, j'aimais beaucoup enfant/ado, évidemment la relecture adulte donne l'impression qu'elle a été écrite par un vieux con. :sweat: A relire avec un solide recul pour l'apprécier.
Le Grand Fossé fonctionne bien mieux, et L'Odyssée j'aurais pu croire qu'il était du temps de Goscinny. Chez Rahazad passe aussi même s'il est léger et un peu n'imp.

Aucun souvenir du Fils d'Astérix et La Galère ressemblait à de la fan fiction franchement.

Avec Goscinny a disparu le côté """historique""" et "touristique" d'Astérix alors que c'est de là que venaient les meilleurs albums (Corse, Cléopâtre, Hispanie, Tour de Gaule...)

Quant aux nouveaux, osef pareil que Blake et Mortimer en ce qui me concerne. Aucun souvenir ou presque de La Transitalique, malgré un bonne idée très astérixienne.
Tout juste vaguement curieux de voir ce que Fabcaro va faire avec le prochain.
"The Suicide Squad est le Bad Boys 2 de 2021."
ConFucKamus
Avatar du membre
Redzing
Messages : 973
Enregistré le : mar. 8 sept. 2020 14:34

MisterM a écrit :
ven. 20 janv. 2023 10:36
Quant aux nouveaux, osef pareil que Blake et Mortimer en ce qui me concerne. Aucun souvenir ou presque de La Transitalique, malgré un bonne idée très astérixienne.
J'ai du lire un ou deux Astérix post-décès de Goscinny, je n'en ai gardé aucun souvenir.
Blake & Mortimer par contre je les ai tous lu, et passées les 2/3 excellentes premières reprises, c'est devenu pas terrible, à quelques exceptions correctes.

Dans tous les cas, j'hallucine que ces BD font toujours un carton à leur sortie, malgré leur qualité moyenne universellement reconnue !
Chaque nouveau Blake & Mortimer se hisse au top 1 des ventes de BD belge, alors qu'il y a en a des biens pourris...

Nostalgie ? Collectionneurs ? Nouvelle génération qui ne différencie pas les "vrais" des reprises ? C'est franchement inquiétant. D'autant plus que les reprises sortent à un rythme industriel et, pour Blake & Mortimer, ont depuis longtemps surpassé en nombre les originaux...

Heureusement, Tintin n'y a jamais eu le droit. Je n'ose imaginer un Tintin repris comme Astérix... :D
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

@Zefurin Je sais que les albums de Goscinny regorgent de personnalités caricaturées, il ne fallait pas te donner autant de peine. :D Encore une fois, je n'ai rien contre les caméos en soi, sauf quand c'est fait de façon fainéante (Astérix aux Jeux olympiques) et/ou putassière (la BA de L'Empire du Milieu).
Avatar du membre
Zefurin
Messages : 2340
Enregistré le : lun. 31 août 2020 11:49
Localisation : Voie Lactée - Système Solaire - Paris 17

@Tulio
Ahaha :D
C'est parce que je suis un névrosé de la BD (plus que le cinéma je pense)... alors dés que quelqu'un commence à rentrer dans du détail (fort pertinent :jap: )... je rentre tête baissé dans la danse pour sortir tout ce que je peux sur le sujet. :D

@Redzing
@MisterM
Honnêtement... le Grand Fossé et l'Odyssée d'Asterix... quand je les ai lu la première fois, je n'ai même pas tilté l'absence de Goscinny. Je me souviens d'une interview d'Uderzo qui disait au sujet du Grand Fossé :
"Parfois les critiques avançaient l'hypothèse que j'avais retrouvé un scénario inexploité dans le bureau de René (Gosciny) pour écrire cet album : pour moi c'était le plus beau compliment qu'ils pouvaient me faire ! :lol: "

Le Fils d'Asterix est vraiment étonnant... dans le sens qu'il dénote énormément des autres albums mais reste de qualité.

Chez Rahazad... ouais c'est souvent nimp'... mais j'y trouve les bons délires des album où Asterix voyage.

Pour Blake et Mortimer... je commence sérieusement à penser qu'il devraient arrêter la série (qui a pourtant été trés bien repris.... au début avec l'Affaire Francis Blake... que j'erige comme le meilleur album juste après la Marque Jaune !)
C'est surtout qu'ils mettent des albums qui s'intercallent entre pleins d'anciennes aventures (Secret de l'Espadon, Mystere Grande Piramide et Marque Jaune...)... et y a presque une surenchère d'aventures dans un laps de temps ultra court... qui rend la continuité complètement démente.

À une époque j'ai regretté que Tintin ne poursuive pas après la mort d'Hergé... mais progressivement je me suis fait à cette idée... et j'ai trouvé que c'était mieux ainsi. Ça donne à Tintin une aura vraiment singulière de son époque... et finalement Blake et Mortimer auraient pu immiter la chose.
Je vais accepter tes couilles sur la table en guise d'arguments.
Zéfurin en réponse à MisterM dans un débat sur Harry Potter.
Avatar du membre
Redzing
Messages : 973
Enregistré le : mar. 8 sept. 2020 14:34

Zefurin a écrit :
ven. 20 janv. 2023 14:25
Pour Blake et Mortimer... je commence sérieusement à penser qu'il devraient arrêter la série (qui a pourtant été trés bien repris.... au début avec l'Affaire Francis Blake... que j'erige comme le meilleur album juste après la Marque Jaune !)
C'est surtout qu'ils mettent des albums qui s'intercallent entre pleins d'anciennes aventures (Secret de l'Espadon, Mystere Grande Piramide et Marque Jaune...)... et y a presque une surenchère d'aventures dans un laps de temps ultra court... qui rend la continuité complètement démente.

À une époque j'ai regretté que Tintin ne poursuive pas après la mort d'Hergé... mais progressivement je me suis fait à cette idée... et j'ai trouvé que c'était mieux ainsi. Ça donne à Tintin une aura vraiment singulière de son époque... et finalement Blake et Mortimer auraient pu immiter la chose.
Je crois que le souhait d'EP Jacobs était de ne pas voir la série se poursuivre. Evidemment ça n'a rien empêché.
Tinin, les ayant droits sont connus pour être ultra rigide sur les produits dérivés et toute utilisation détournée de Tintin (essaye de poster/publier une parodie de Tintin, tu vas comprendre ta douleur !). Tintin = les oeuvres d'Hergé, point barre. C'est un miracle qu'il y ait eu la série animée dans les années 90.


Sinon sur B&M, oui, au-delà de la piètre qualité de certaines reprises, c'est cette volonté ridicule de vouloir intercaler les albums entre ceux d'EP Jacobs. Le truc c'est qu'ils n'ont pas le choix : personne n'a "osé" continuer après Les 3 Formules du Professeur Sato puisque Olrik meurt (a priori) à la fin. Et Blake et Mortimer sans Olrik, c'est comme Tintin & Milou sans le captaine Haddock.
Aussi depuis les premières reprises, ils ont commencé à afficher des lieux et des dates, ce qu'EP Jacobs ne faisait pas (à part pour les lieux, et encore il n'était jamais très précis sur les ennemis).
Et comme les BD sont produites à un rythme stakhanoviste, ils vont se retrouver avec nos héros dans une aventure chaque semaine ! :lol: Sans compter le sort d'Olrik, que l'on suit à la trace entre une nouvelle prison et un nouvel employeur tous les mois.
Avatar du membre
Zefurin
Messages : 2340
Enregistré le : lun. 31 août 2020 11:49
Localisation : Voie Lactée - Système Solaire - Paris 17

J'ai toujours trouvé regrettable cette raison du "Olrik meurt donc il faut faire des BD qui se déroulent avant son décès."

Edgar Jacob faisait d'excellents méchants annexe comme Basam Damdu, Septimus ou Miloch à côté desquels Olrik faisait presque office de figurant... surtout Septimus (je lui trouve des airs de Zemmour en plus :lol: ... donc vraiment un méchant de choix).

En fait Olrik... tout le monde adore ce méchant... mais il a le défaut d'être totalement peu crédible de par son parcours.
Militaire de carrière, Archéologue, Espion, Voleur de bijoux, Explorateur, Terroriste, Traffiquant de cobalt, Cobai d'expérience (il l'a été plusieurs fois)... et trés certainement acteur de Théâtre (étant donné son grand talent de déguisement). Ce mec a une vie complètement maboule (Jacob lui a d'ailleurs donné ses traits car l'auteur aurait en quelque sorte adoré vivre une vie comme celle d'Olrik).
Du coup... à chaque fois que je le vois, je n'arrive pas à le trouver menaçant. Un peu comme Louis de Funes... c'est un méchant qu'on sait impuissant car Blake et Mortimer fouteront ses plans en l'air de toute façon et il trouvera un moyen de s'échapper.

Pour moi Olrik était un élément de poids à l'époque où Jacob et Hergé occupaient le podium : Olrik était l'atout qui perméttait à B&M de tenir la dragé haute face à Tintin (attention, les séries n'étaient pas rivales vu qu'elles étaient publiées dans le mm magazine) qui n'avait pas tellement de méchants semblable : Rastatopoulos fait vraiment pâle figure en terme de "méchant récurrent" lorsque comparé à Olrik.
Mais aujourd'hui... ce genre de méchant est complètement désuet, car élément du décors comme un autre (un peu comme Joe Dalton... c'est le grand méchant... qui se distingue par ses échecs systématiques... donc menace futile).

B&M existe encore surtout pour cette nostalgie... et de penser à ce vieux lectorat (génération de nos parents) dont la jeunesse a connu le premier âge d'or de la BD franco-belge.
Mais depuis que Van Hamme a arreté de scénariser... la série n'a plus rien de trés ambitieux. L'affaire Francis Blake (que Van Hamme a scénarisé)... c'est un peu le "Casino Royale" de Blake & Mortimer dans le sens où... il fait ravaler les paroles à tous les sceptiques qui pensaient que personne ne pensait quelqu'un capable de faire du B&M après Jacob. Mais un peu comme Casino Royale... aucun épisode APRÈS CELUI-CI n'a vraiment montré quelque chose d'aussi fantastique en terme de rythme, d'écriture ou de suspens.
Je vais accepter tes couilles sur la table en guise d'arguments.
Zéfurin en réponse à MisterM dans un débat sur Harry Potter.
Ragounet
Messages : 1043
Enregistré le : mer. 22 juil. 2020 11:01

Techniquement, les derniers albums sont magnifiques en tout cas. Uderzo est au sommet de son art bien qu'il ait été assisté.

En comparaison, le rendu de Didier Conrad (le dessinateur depuis la reprise) est moins précis, plus grossier sans qu'on retrouve dans le trait le charme des premiers albums d'Astérix.

Après, lui aussi s'améliore, on peut le constater entre Astérix et les Pictes (2013) et le dernier, Astérix et le griffon (2021). La première planche du prochain album prévu en octobre montre encore davantage l'amélioration de son style :

Image
Avatar du membre
Redzing
Messages : 973
Enregistré le : mar. 8 sept. 2020 14:34

@Zefurin
Disons qu'Olrik est pour moi indissociable de Blake et Mortimer. Il est leur double négatif, partageant beaucoup de leurs qualité (intelligence, audace, curiosité, capacité de survie) mais avec des valeurs morales inversées.
Comme tu le dis, il est bien plus intéressant que n'importe quel méchant de Tintin. Je le trouve aussi supérieur aux autres méchants de B&M (Bassam Dandu, Miloch, Septimus...), tout simplement car il met les mains dans le cambouis. Dès la première aventure, il commande personnellement l'attaque de l'usine, traque nos héros, et va jusqu'à infiltrer à haut risque leur base dans le dernier tome du Secret de l'Espadon.

Le truc c'est qu'effectivement, il a été tellement utilisé par les reprises qu'il en devient presque ridicule, multipliant les échecs (c'est à se demander pourquoi on l'embauche encore !).

Ce que n'a pas manqué d'ailleurs de pointer du doigt la série parodique "Les Aventures de Philip et Francis". :D
Zefurin a écrit :
ven. 20 janv. 2023 16:03
Mais un peu comme Casino Royale... aucun épisode APRÈS CELUI-CI n'a vraiment montré quelque chose d'aussi fantastique en terme de rythme, d'écriture ou de suspens.
Perso j'ai une (légère) préférence pour le suivant, La Machination Voronov. ;)
Zefurin a écrit :
ven. 20 janv. 2023 16:03
Ce mec a une vie complètement maboule (Jacob lui a d'ailleurs donné ses traits car l'auteur aurait en quelque sorte adoré vivre une vie comme celle d'Olrik).
J'ai souvent entendu cette hypothèse (la ressemblance est effectivement criante !).
J'ai récemment lu une biographie en BD d'EP Jacobs, où ils en imaginent une autre : EP Jacobs aurait calqué le caractère d'Olrik sur celui de l'ex-mari de sa deuxième femme. :lol:
Avatar du membre
Breaking the Bat
Messages : 821
Enregistré le : lun. 31 août 2020 21:19
Localisation : Caen
Contact :

Sinon le film commence à cumuler pas mal d'AVP, aucun écho sur le résultat ???
"- Tu fumes après l'amour ?
- J'en sais rien baby, j'ai jamais regardé !"
Avatar du membre
MisterM
Messages : 1144
Enregistré le : mer. 2 sept. 2020 21:37

@Redzing et @Zefurin Olrik meurt, Olrik meurt... on ne voit rien hein. :D Il mourrait plus à la fin de L'Espadon ou de L'Atlantide. Pour moi c'est une excuse pour maintenir les héros dans les années 50-60 au lieu d'avancer la chronologie (compréhensible aussi).

Je n'ai aucune pitié envers les albums post-Jacobs, y compris la fameuse Affaire Blake portée aux nues mais que je trouve bien prévisible, sans la moindre trace de l'étincelle fantaisiste de la série et finalement très oubliable.
Ce qui m'atterre dans cette série de médiocrité c'est l'oubli que la quasi-totalité de B&M, c'est de la SF !!! (ou de la fantasy avec La Grande Pyramide) On dirait que l'exception Affaire du collier (déjà le moins intéressant de Jacobs) a servi de base pour les reprise, incompréhensible... pas étonnant qu'on s'emmerde sec !
Le seul que j'ai lu qui m'ait laissé un semblant de sympathie était L'Etrange rendez-vous mais il reste finalement trop terre-à-terre et n'exploite pas suffisamment son concept.

Comme pour Lucas, l'imagination de Jacobs ne s'invente pas. :saint:

En fait j'ai plus de bienveillance envers les reprises d'Astérix qui au moins ont à peu près compris les codes (plus faciles aussi faut dire). D'ailleurs je veux bien croire @Ragounet sur l'amélioration de la série car cette première planche n'est pas mal en effet.
"The Suicide Squad est le Bad Boys 2 de 2021."
ConFucKamus
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

Zefurin a écrit :
ven. 20 janv. 2023 14:25
À une époque j'ai regretté que Tintin ne poursuive pas après la mort d'Hergé... mais progressivement je me suis fait à cette idée... et j'ai trouvé que c'était mieux ainsi. Ça donne à Tintin une aura vraiment singulière de son époque... et finalement Blake et Mortimer auraient pu imiter la chose.
Comme le disait Hergé : "Si d'autres reprenaient Tintin, ils le feraient peut-être mieux, peut-être moins bien. Une chose est certaine : ils le feraient autrement et, du coup, ça ne serait plus Tintin". :jap: Je préfère aussi que Tintin reste une série de 24 albums plutôt qu'un truc bordélique comme Spirou.

Ce qui me pose plus problème, c'est cette gestion totalitaire des ayants-droits, qui pourchassent pitié le moindre hommage/parodie/pastiche de leur seule source de revenus en portant systématiquement l'affaire devant les tribunaux (en plus de considérer chaque produit dérivé Tintin comme un objet de collection hors de prix). Je ne suis pas sûr qu'Hergé aurait approuvé leurs méthodes, lui qui destinait avant tout son œuvre aux jeunes de 7 à 77 ans.
Avatar du membre
Next
Administrateur du site
Messages : 5537
Enregistré le : mar. 14 juil. 2020 10:30

Tulio a écrit :
sam. 21 janv. 2023 19:47
Ce qui me pose plus problème, c'est cette gestion totalitaire des ayants-droits, qui pourchassent pitié le moindre hommage/parodie/pastiche de leur seule source de revenus en portant systématiquement l'affaire devant les tribunaux (en plus de considérer chaque produit dérivé Tintin comme un objet de collection hors de prix).
J'ai connu la personne qui avait écrit la version parodique Tintin en Irak, reprenant les dessins de plusieurs albums officiels mais réécrivant totalement les bulles de texte.
Je n'ai plus en tête la somme dont il avait dû s'acquitter en amende après un procès des ayants droits, mais ça avait piqué. Surtout qu'il était jeune à l'époque.
Ses premières années de boulot ont servi à rembourser progressivement plus qu'autre chose en gros.

Alors que ce n'était pas bien méchant... Surtout qu'il est un immense fan de Tintin (ce que cette histoire n'a pas entamé), a fait ça pour rigoler quand il avait un peu plus de la vingtaine, sans du tout penser à froisser l'univers de Hergé.

D'ailleurs 20 ans après, même si je ne l'ai jamais lu entier, sa parodie est d'ailleurs toujours trouvable assez facilement en pdf, internet étant généralement indélébile.
Et il m'avait dit qu'il existait même quelques versions reliées qui circulent encore entre fans/collectionneurs.
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

Next a écrit :
sam. 21 janv. 2023 20:15
J'ai connu la personne qui avait écrit la version parodique Tintin en Irak, reprenant les dessins de plusieurs albums officiels mais réécrivant totalement les bulles de texte.
Je n'ai plus en tête la somme dont il avait dû s'acquitter en amende après un procès des ayants droits, mais ça avait piqué. Surtout qu'il était jeune à l'époque.
Ses premières années de boulot ont servi à rembourser progressivement plus qu'autre chose en gros.
Pour m'être déjà intéressé au sujet, ça ne m'étonne pas. :sweat: Quelle honte de s'en prendre ainsi à de jeunes passionnés, qui contribuent davantage à la pérennité de Tintin que ses ayants-droits mortifères... Même les doctorants n'ont pas le droit d'illustrer leurs thèses avec des dessins issus des albums.
Ragounet
Messages : 1043
Enregistré le : mer. 22 juil. 2020 11:01

De toute façon, à partir de 2049 (pas certain de la date exacte mais c'est dans ces eaux là), c'est réglé, Tintin tombe dans le domaine public. :D
Avatar du membre
Redzing
Messages : 973
Enregistré le : mar. 8 sept. 2020 14:34

Ragounet a écrit :
lun. 23 janv. 2023 01:41
De toute façon, à partir de 2049 (pas certain de la date exacte mais c'est dans ces eaux là), c'est réglé, Tintin tombe dans le domaine public. :D
Je fais confiance aux ayant droit pour trouver une parade ! :D

Pour rappel, les films américains étaient censés tomber dans le domaine public après 75 ans. Ca ne gênait personne jusqu'au début des années 2000, où des classiques des années 20 ont commencé à être "menacés" par le domaine public. Les Américains ont alors étendu la période à 95 ans... :saint:
(il me semble que c'est Disney qui a fait pression, car ils auraient perdu certaines de leurs mascottes, créés à l'époque)
Avatar du membre
Zefurin
Messages : 2340
Enregistré le : lun. 31 août 2020 11:49
Localisation : Voie Lactée - Système Solaire - Paris 17

@Tulio
@Next
Ces histoires sur Tintin et la volonté pour certains d'imiter la chose sont à la fois regrettables et compréhensibles.

C'est regrettable parce que la BD... pour moi... a toujours cette saveur "Rock N Roll". Les auteurs qui font un peu leur BD rêvée dans leur garage ou dans le chambre... en cachette pour sortir un chef d'œuvre (le transperce neige). Une copine s'est plongée récemment là-dedans à corps perdue pour sortir sa première BD y a quelques mois : elle fait désormais partie de la sélection d'Angoulème de cette année. Mais voilà y a un côté complètement "Œuvre faite sur un coin de table, dans sa chambre..." et qui peut devenir la BD de la décennie que j'adore.
Alors un jeune passionné de Tintin... qui veut inventer sa propre BD, ben moi je comprends.

Mais après c'est Tintin... et Tintin... bah... c'est un peu à la BD ce que Star Wars est au cinéma ou alors ce que les Beatles sont à la Musique : c'est la clef de voute sur laquelle tout le 9ème art moderne (Comics comme Manga) va se fixer.
Aujourd'hui encore, dans les BD contemporaines qui sortent, tu sens que Tintin... ben il est partout.
Donc oui... je comprends que l'héritage de la série les ayants droits ne veulent pas le confier à n'importe qui. On peut les qualifier de mortifères (en soit oui) ou scrupuleux sur les volontés d'Hergé à ce que sa série ne se poursuive pas après sa mort...ça ne les a pourtant pas empêché de sortir L'Alph Art qui a suscité beaucoup de débats.
Donc une sorte de scrupule à géométrie variable.

En soit, cette rigidité autour de Tintin et de sa non-poursuite... je la trouve à l'image de son auteur... et c'est peut-être ça le plus important. Hergé était un type complexe qui avait des idées très arrêtée sur les choses : il prenait son art très (trop ?) au sérieux (il était pas comme Goscinny qui lui était un maître de l'auto dérision).
Je vais accepter tes couilles sur la table en guise d'arguments.
Zéfurin en réponse à MisterM dans un débat sur Harry Potter.
Avatar du membre
Prisoner
Messages : 3011
Enregistré le : lun. 31 août 2020 18:56

Zefurin a écrit :
lun. 23 janv. 2023 13:34
@Tulio
@Next
Ces histoires sur Tintin et la volonté pour certains d'imiter la chose sont à la fois regrettables et compréhensibles.

C'est regrettable parce que la BD... pour moi... a toujours cette saveur "Rock N Roll". Les auteurs qui font un peu leur BD rêvée dans leur garage ou dans le chambre... en cachette pour sortir un chef d'œuvre (le transperce neige). Une copine s'est plongée récemment là-dedans à corps perdue pour sortir sa première BD y a quelques mois : elle fait désormais partie de la sélection d'Angoulème de cette année. Mais voilà y a un côté complètement "Œuvre faite sur un coin de table, dans sa chambre..." et qui peut devenir la BD de la décennie que j'adore.
Alors un jeune passionné de Tintin... qui veut inventer sa propre BD, ben moi je comprends.

Mais après c'est Tintin... et Tintin... bah... c'est un peu à la BD ce que Star Wars est au cinéma ou alors ce que les Beatles sont à la Musique : c'est la clef de voute sur laquelle tout le 9ème art moderne (Comics comme Manga) va se fixer.
Aujourd'hui encore, dans les BD contemporaines qui sortent, tu sens que Tintin... ben il est partout.
Donc oui... je comprends que l'héritage de la série les ayants droits ne veulent pas le confier à n'importe qui. On peut les qualifier de mortifères (en soit oui) ou scrupuleux sur les volontés d'Hergé à ce que sa série ne se poursuive pas après sa mort...ça ne les a pourtant pas empêché de sortir L'Alph Art qui a suscité beaucoup de débats.
Donc une sorte de scrupule à géométrie variable.

En soit, cette rigidité autour de Tintin et de sa non-poursuite... je la trouve à l'image de son auteur... et c'est peut-être ça le plus important. Hergé était un type complexe qui avait des idées très arrêtée sur les choses : il prenait son art très (trop ?) au sérieux (il était pas comme Goscinny qui lui était un maître de l'auto dérision).
Ouais enfin je pense surtout qu'ils savent, et notamment ce cher Rodwell, bien gérer la baraque en distillant au compte goutte ce qu'il veut bien lâcher. L'alph art est sorti pas par charité. Et que dire des oeuvres qu'ils reeditent en format a l'italienne, des archives... Pour moi, ressortir les vieux tintin, genre faire en couleur les vieux épisodes d'après les planches originales, c'est du pur marketing qui, grâce à la spéculation, entretien le fond de commerce et par extension le porte monnaie des ayants droits.
Et c'est très malin car enfin de compte, des inédits purs de Tintin, ça n'existe pas.
On peut reprocher la série qui continue sans Jacobs pour Blake et Mortimer, évidemment là aussi sous fond de commerce, mais au moins, sans avoir la maestria du maître, je suis content de retrouver mes héros. Bon, je serais encore plus que Sente aura dégagé, ce qui ne semble pas le cas.

En vrai, je crois que la moins pire des solutions, à mes yeux, c'est ce que font les auteurs quand on appelle du "Vu par", sans rien a voir avec la continuité. Les Spirou de Bravo, l'homme qui tua Lucky Luke de Bonhomme, le dernier pharaon (Blake et Mortimer) par Schuitten. Aller je vais même citer le Blueberry de Blain et Sfar que j'ai apprécié.
Pour moi, le "vu par" est une solution à l'hommage sans entacher la série principale.
Signature
Avatar du membre
Next
Administrateur du site
Messages : 5537
Enregistré le : mar. 14 juil. 2020 10:30

Zefurin a écrit :
lun. 23 janv. 2023 13:34
Mais après c'est Tintin... et Tintin... bah... c'est un peu à la BD ce que Star Wars est au cinéma ou alors ce que les Beatles sont à la Musique : c'est la clef de voute sur laquelle tout le 9ème art moderne (Comics comme Manga) va se fixer.
C'est là que Lucas a été intelligent de "cadrer" le phénomène en officialisant un univers étendu.
Avec lequel il pouvait se faire du fric, qui occupait une partie des fans mais dont il pouvait aussi se départir quand ça l'arrangeait.


Evidemment que en un sens la réaction des ayants-droits de Hergé est compréhensible et logique.
C'est juste la rigidité un peu extrême qui est un peu dommageable.

Typiquement le cas que j'explicitais plus haut, il n'était pas question de se faire du fric sur le dos de Hergé. Ca n'était pas voué à la commercialisation.
Et c'est en fait presque la rigidité qui créé un petit marché parallèle caché entre fans qui se rachètent des produits collector "interdits" (sur lequel celui que je connais ne touche strictement rien évidemment).
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

Next a écrit :
lun. 23 janv. 2023 15:18
Evidemment que en un sens la réaction des ayants-droits de Hergé est compréhensible et logique.
C'est juste la rigidité un peu extrême qui est un peu dommageable.
Oui et dans tous les cas, ce ne sont pas quelques pastiches (au mieux bien sentis, au pire médiocres) qui entacheront l'image de leur marque et sa réputation. Ça ne fait au contraire que confirmer le statut culte et incontournable de celle-ci, ce dont ils se fichent assez éperdument à mon humble avis.
Avatar du membre
Prisoner
Messages : 3011
Enregistré le : lun. 31 août 2020 18:56

Tulio a écrit :
lun. 23 janv. 2023 15:33
Next a écrit :
lun. 23 janv. 2023 15:18
Evidemment que en un sens la réaction des ayants-droits de Hergé est compréhensible et logique.
C'est juste la rigidité un peu extrême qui est un peu dommageable.
Oui et dans tous les cas, ce ne sont pas quelques pastiches (au mieux bien sentis, au pire médiocres) qui entacheront l'image de leur marque et sa réputation. Ça ne fait au contraire que confirmer le statut culte et incontournable de celle-ci, ce dont ils se fichent assez éperdument à mon humble avis.
Carrément. Y a qu'à voir le prix que les spéculateurs demandent sur les pastiches pour voir que les gens sont prêts à mettre une blinde pour un truc estampillé Tintin, peu importe que ça vienne de moulinsart, Yves Rodier (que j'adore en terme d'hommage) ou bien Gordon Zola (à part les titres et.les couvertures des bouquins, c'est de la daube).

D'ailleurs, je me demande si je mets des fichiers /images des pastiches ici même, Fanny et Nick sont ils capables de me tomber dessus? Ou sur le site?
Signature
Avatar du membre
Zefurin
Messages : 2340
Enregistré le : lun. 31 août 2020 11:49
Localisation : Voie Lactée - Système Solaire - Paris 17

Next a écrit :
lun. 23 janv. 2023 15:18
C'est là que Lucas a été intelligent de "cadrer" le phénomène en officialisant un univers étendu.
Avec lequel il pouvait se faire du fric, qui occupait une partie des fans mais dont il pouvait aussi se départir quand ça l'arrangeait.
Et pourtant... y en a qui le lui ont reproché ce statut de consultant "big brother" qui valide/invalide les projets, tout comme y en a qui lui reprochent d'avoir vendu... :D
En fait quelque soit ce qu'a fait Lucas, on le lui a toujours reproché :lol: .
On lui a repproché les Ewoks.
On lui a repproché les remaster et modifs de SW4, SW5 et SW6.
On lui a repproché la prélogie (Jarjar, la politique, les midichloriens, les lignes de dialogues pourraves, les effets spéciaux numériques, Anakin qui pique-nique...).
On lui a repproché de se faire du fric avec les produits dérivés ou l'UE.
On lui a repproché d'avoir vendu à Disney.
On lui a repproché d'avoir critiqué SW7 quand quasi tout le monde a kiffé le film.
On lui repproche encore plus d'avoir vendu à Disney maintenant que la postlogie est finie (et a déçu).

Ma conclusion à tout ça : c'est dur d'être créateur et c'est dur de se débarrasser de sa création quand ça te saoule. :lol:
(Y a même des gens qui soutiennent que Lucas n'en est pas un... de créateur... comme MJ :wut: )
Next a écrit :
lun. 23 janv. 2023 15:18
Evidemment que en un sens la réaction des ayants-droits de Hergé est compréhensible et logique.
C'est juste la rigidité un peu extrême qui est un peu dommageable.

Typiquement le cas que j'explicitais plus haut, il n'était pas question de se faire du fric sur le dos de Hergé. Ca n'était pas voué à la commercialisation.
Et c'est en fait presque la rigidité qui créé un petit marché parallèle caché entre fans qui se rachètent des produits collector "interdits" (sur lequel celui que je connais ne touche strictement rien évidemment).
Je ne saurai jamais trancher sur ce sujet car je comprends tous les points de vue et d'une certaine façon, j'y adhère à tous.
Je suis content que Blake et Mortimer ait continué, mais je regrette cette production d'album industrielle qui sort chaque année.
Je suis content que Tintin soit arrêté, mais je me demande parfois ce qu'un récit de Tintin donnerait aujourd'hui lorsqu'un scénariste s'empare du truc.
Je suis neutre au sujet de la poursuite d'Asterix, car la période d'Uderzo seul aux commandes a fini par être déplorable... et les nouvelles équipes sur Asterix font du bon boulot... MAIS JUSQU'A QUAND ?
Spirou... même constat que Blake et Mortimer : Rob-Vel, Jijé, Franquin, Fournier, Nic&Cauvin, Tome&Janry, etc... ça a été de la sinuzoïde. Tout le monde retient Franquin... et pourtant à la fin, Franquin a littéralement pété des cables dans QRN Sur Bretzelburg et Panade à Champignac : l'auteur traversait des burn out et allait de dépressions en dépressions. Fournier (qui a fait ma période préférée de Spirou et Fantasio) est presque tombé dans l'oubli au profit de Tome & Janry qui ont vachement modernisé Spirou (qui est presque devenu comme du James Bond).
Beaucoup de gens ovationnent Emile Bravo et sa relecture de Spirou avec la Seconde Guerre Mondiale comme contexte... je suis plus fluctuant personnellement... même si je reconnais la démarche louable.

Quand on voit ce qu'est devenu Spirou (pour le meilleur comme le pire) l'attitude adoptée par les ayants droit de Tintin est à la fois questionnable et compréhensible.
Donc tout ça pour dire... je ne sais pas quelle est la bonne solution.
Je vais accepter tes couilles sur la table en guise d'arguments.
Zéfurin en réponse à MisterM dans un débat sur Harry Potter.
Avatar du membre
Redzing
Messages : 973
Enregistré le : mar. 8 sept. 2020 14:34

Zefurin a écrit :
lun. 23 janv. 2023 16:07
Next a écrit :
lun. 23 janv. 2023 15:18
C'est là que Lucas a été intelligent de "cadrer" le phénomène en officialisant un univers étendu.
Avec lequel il pouvait se faire du fric, qui occupait une partie des fans mais dont il pouvait aussi se départir quand ça l'arrangeait.
Et pourtant... y en a qui le lui ont reproché ce statut de consultant "big brother" qui valide/invalide les projets, tout comme y en a qui lui reprochent d'avoir vendu... :D
En fait quelque soit ce qu'a fait Lucas, on le lui a toujours reproché :lol: .
On lui a repproché les Ewoks.
On lui a repproché les remaster et modifs de SW4, SW5 et SW6.
On lui a repproché la prélogie (Jarjar, la politique, les midichloriens, les lignes de dialogues pourraves, les effets spéciaux numériques, Anakin qui pique-nique...).
On lui a repproché de se faire du fric avec les produits dérivés ou l'UE.
On lui a repproché d'avoir vendu à Disney.
On lui a repproché d'avoir critiqué SW7 quand quasi tout le monde a kiffé le film.
On lui repproche encore plus d'avoir vendu à Disney maintenant que la postlogie est finie (et a déçu).

Ma conclusion à tout ça : c'est dur d'être créateur et c'est dur de se débarrasser de sa création quand ça te saoule. :lol:
(Y a même des gens qui soutiennent que Lucas n'en est pas un... de créateur... comme MJ :wut: )
Tu oublies la production de Indiana Jones 4... :D
D'ailleurs à ce sujet, je recommande le documentaire The People vs George Lucas, qui revient sur le rapport des fans à george Lucas, à la fin des années 2000 (donc juste après la prélogie, quand Disney et la postlogie n'étaient pas envisageables). Le documentaire aborde justement la notion de créateur et de création. Une oeuvre passée dans la pop culture appartient-elle à son artiste original, ou à son public ?
Avatar du membre
ConFucKamus
Messages : 2097
Enregistré le : lun. 31 août 2020 12:17

Redzing a écrit :
lun. 23 janv. 2023 17:37
Zefurin a écrit :
lun. 23 janv. 2023 16:07
Next a écrit :
lun. 23 janv. 2023 15:18
C'est là que Lucas a été intelligent de "cadrer" le phénomène en officialisant un univers étendu.
Avec lequel il pouvait se faire du fric, qui occupait une partie des fans mais dont il pouvait aussi se départir quand ça l'arrangeait.
Et pourtant... y en a qui le lui ont reproché ce statut de consultant "big brother" qui valide/invalide les projets, tout comme y en a qui lui reprochent d'avoir vendu... :D
En fait quelque soit ce qu'a fait Lucas, on le lui a toujours reproché :lol: .
On lui a repproché les Ewoks.
On lui a repproché les remaster et modifs de SW4, SW5 et SW6.
On lui a repproché la prélogie (Jarjar, la politique, les midichloriens, les lignes de dialogues pourraves, les effets spéciaux numériques, Anakin qui pique-nique...).
On lui a repproché de se faire du fric avec les produits dérivés ou l'UE.
On lui a repproché d'avoir vendu à Disney.
On lui a repproché d'avoir critiqué SW7 quand quasi tout le monde a kiffé le film.
On lui repproche encore plus d'avoir vendu à Disney maintenant que la postlogie est finie (et a déçu).

Ma conclusion à tout ça : c'est dur d'être créateur et c'est dur de se débarrasser de sa création quand ça te saoule. :lol:
(Y a même des gens qui soutiennent que Lucas n'en est pas un... de créateur... comme MJ :wut: )
Tu oublies la production de Indiana Jones 4... :D
D'ailleurs à ce sujet, je recommande le documentaire The People vs George Lucas, qui revient sur le rapport des fans à george Lucas, à la fin des années 2000 (donc juste après la prélogie, quand Disney et la postlogie n'étaient pas envisageables). Le documentaire aborde justement la notion de créateur et de création. Une oeuvre passée dans la pop culture appartient-elle à son artiste original, ou à son public ?
Tu as bien raison, ce doc est assez précieux. On pourrait y ajouter au moins 1h avec un épilogue consacré à Star Wars depuis 2012.


J'abonderai dans le sens de @Zefurin, en y ajoutant une chose.
Lucas avait tout à portée de main. Rien ne l'empêchait de faire d'autres films. Il aurait tout à fait pu alterner entre son univers (quoique la paternité de SW est plus complexe) et un film plus risqué derrière.

Il s'est coincé lui-même là-dedans, et il le reconnaissait en interview. Mais à sa disparition, je ne doute pas qu'on sera tous ému quelle que soit notre appréciation de cette œuvre, ainsi que ses très bons premiers films
"Bloodshot est la meilleure chose qui soit arrivée au cinéma en 2020 " - ©MisterM
aureliagreen
Messages : 350
Enregistré le : mer. 14 avr. 2021 16:54

MisterM a écrit :
ven. 20 janv. 2023 10:36
aureliagreen a écrit :
jeu. 19 janv. 2023 22:01
Euh... ce n'était pas Chirac dans le "rôle" de l'espion à côté de Blier ?
La moustache n'est pas vraiment un signe distinctif de Chirac. :D Par contre Sean Connery la portait dans les années 80. Et puis le personnage est une caricature d'espion, ça semble évident que la référence est James Bond.
On a parfois présenté Zérozérosix comme une caricature de Chirac, parfois comme une de Sean Connery. Je reconnais que le fait qu'il soit un espion me faisait penser à ce dernier (sans parler du jeu de mot lié à son nom !), mais il est drôle qu'il ait eu cette moustache, car il renverrait à un Connery jeune, à une époque où il ne la portait pas. Mais Le livre d'Astérix le Gaulois publié aux Éditions Albert René apparaît bien confimer qu'il s'inspirait de l'acteur lige de James Bond, alors, oui, va pour lui, même si ses traits ressemblent plus à ceux de Chirac. Ce dernier était, lui, en effet le modèle, dans une version très jeune, du "néarque" d'Obélix et compagnie, qui renvoyait au fait que l'ancien Premier Ministre de Giscard et Mitterand était bel et bien énarque. Cela allait bien avec le caractère très politique, anti-parisianiste et -technocrate, de cet album.
Ragounet
Messages : 1043
Enregistré le : mer. 22 juil. 2020 11:01

(cliquez pour agrandir)
Image
fanstade
Messages : 457
Enregistré le : ven. 12 févr. 2021 21:01

Si j'ai bien lu cette critique de premiere Asterix et Obelix reviendrait sur le devant de la scene et en premiere ligne et plus comme second role au profit de Debbouze ou de Poelvoorde dans les autres adaptation ? Tant mieux.
Mais la surenchere de star tue encore une fois le film car ne sachant pas quoi faire de toute ces stars ayant une apparitions trop courte juste pour faire plaisir à un large public au lieu de se concentrer sur nos heros.
Avatar du membre
ConFucKamus
Messages : 2097
Enregistré le : lun. 31 août 2020 12:17

Ragounet a écrit :
mer. 25 janv. 2023 10:48
(cliquez pour agrandir)
Image
2/5 donc

Moins terrible que le n°3, plus honnête même malgré quelques défauts en commun
Pas indispensable.
"Bloodshot est la meilleure chose qui soit arrivée au cinéma en 2020 " - ©MisterM
Ragounet
Messages : 1043
Enregistré le : mer. 22 juil. 2020 11:01

Lol.
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

Un film Astérix (hors dessin animé) dont Astérix est le personnage principal ? Je crois bien qu'il s'agit d'une première dans l'histoire du cinéma. :ouch:
Ragounet
Messages : 1043
Enregistré le : mer. 22 juil. 2020 11:01

La surenchère de célébrités façon « guest », ça fait malheureusement parti du cahier des charges. Notamment pour attirer des investisseurs étrangers (italiens, allemands...) et ainsi pouvoir mettre 65 M€ sur la table.

Zlatan, ça va rassurer le distributeur italien par ex. Etc.

Après, ça tombe bien, dans la BD, c'est aussi comme ça (Lino Ventura, Chirac, etc.).

On pourrait faire un Astérix sans guests, avec une poignée d'acteurs connus et des seconds rôles « nonames » mais les producteurs seraient beaucoup plus contraints niveau budget.

Mais c'est vrai que j'aimerais bien voir un jour un Astérix « live action » à 25/30M€ qui serait davantage centré autour du village et dont les acteurs connus se limiteraient aux personnages principaux. Avec un effort sur les jeux de mots, quiproquos et moins sur les effets visuels.

Mais il y a aussi le risque ça ne fonctionne pas commercialement, avec des enfants qui n'apprécieraient pas.

On ne le souligne pas assez mais Astérix est avant tout une à destination des enfants. C'est comme ça qu'Uderzo et Goscinny l'ont voulu. C'était une commande du magazine jeunesse Pilote à la base.

Et malgré ses +60 ans d'existence, il est toujours autant populaire auprès des plus jeunes. C'est assez exceptionnel de tenir autant dans la durée dans un écosystème où les super-héros et mangas font désormais la loi chez nos petites têtes blondes.
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

Ragounet a écrit :
mer. 25 janv. 2023 17:16
On pourrait faire un Astérix sans guests, avec une poignée d'acteurs connus et des seconds rôles « nonames » mais les producteurs seraient beaucoup plus contraints niveau budget.
Ou alors : un film dont les guests se limiteraient uniquement aux acteurs. Si les producteurs avaient un peu plus d'ambition et d'imagination, on pourrait avoir droit à des caméos de malades, genre Tom Cruise dans le rôle d'un Gaulois nommé Topgunmaverix, ou Johnny Depp en pirate appelé Johnnix. :D
Modifié en dernier par Tulio le jeu. 26 janv. 2023 13:15, modifié 1 fois.
fanstade
Messages : 457
Enregistré le : ven. 12 févr. 2021 21:01

Moi j'aimerai justement ça un Asterix et Obelix jouait par de parfait inconnus avec juste quelque guest dans des seconds rôles comme le font les américains avec leur super héros. Car après tout qui connaissait Tobey Maguire avant Spiderman, ou Hugh Jackman avant X MEN ou Henri Cavill avant Superman ou Gad Gadot avant Wonder Woman.... Personne car le concept est plus fort et donc ils peuvent choisir l'acteur qui va jouer le rôle et pas une star.
Malheureusement ça en France on le comprend pas car trop peur de l'échec . Mais je suis sur on sort un Asterix sans mega star dans les 2 rôles principaux et juste quelque Guest ça marchera tout autant car c'est Asterix. Mais non on a trop peur en France et donc on joue l'assurance star mais avec le risque de voir un acteur déguisé en Asterix et pas un acteur qui joue Asterix. Et c'est le problème de toute les adaptations de nos BD française : Asterix par Clavier, Clovis Cornillac, Edouard Bear et Canet, Lucky Luke par Dujardin, Boule et Bill avec Duboscq, le petit Nicolas avec Kad Merad....
Avatar du membre
Tulio
Messages : 619
Enregistré le : lun. 31 août 2020 22:14

fanstade a écrit :
mer. 25 janv. 2023 20:50
Mais non on a trop peur en France et donc on joue l'assurance star mais avec le risque de voir un acteur déguisé en Asterix et pas un acteur qui joue Asterix.
Le choix de Guillaume Canet en Astérix étant à ce titre la pire idée de casting depuis Christian Clavier. :sweat: Surtout quand celui-ci souhaitait initialement interpréter César aux côtés de Marion Cotillard en Cléopâtre, ce qui aurait été bien plus cohérent (en plus de s'inscrire dans le sillage du film de Chabat).

Canet a d'ailleurs révélé les trois conditions imposées par Hachette pour pouvoir réaliser un film Astérix en prises de vues réelles :

-avoir déjà réalisé un film en langue anglaise
-avoir déjà remporté un César
-avoir déjà fait un million d'entrées en France

https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cin ... -du-milieu

On peut donc déjà faire une croix sur le Palmashow, Astier et même la Bande à Fifi pour s'occuper du prochain opus. :(
Répondre